Version PDFPdf

Burkina Faso

Active au Burkina Faso depuis 1987, Terre des hommes (Tdh) mène des projets ayant trait à la santé, la nutrition et la protection de l’enfance. En 2014, plus de 635 000 personnes ont bénéficié des activités de Tdh.

recto-ip

Dans un contexte de fragilité institutionnelle marqué par le renversement du pouvoir en place et la mise sur pied d’une autorité de transition, Tdh est plus que jamais aux côtés des enfants les plus vulnérables du Burkina Faso.

Centered at -1.561593 12.238333 6

La situation des enfants

• 425'000 enfants de moins de 14 ans ont migré en 2014 à l'intérieur du pays
• 102'444 enfants ont été repérés comme souffrant de malnutrition aiguë sévère
• 1 médecin pour 23'450 habitants et 1 sage-femme pour 12'702 mères
• 38% des enfants âgés de 5 à 14 ans travaillent
• 570 mineurs ont été incarcérés dans les prisons de Ouagadougou, Bobo Dioulasso et Tougan
• 146 ‰ enfants meurent avant l’âge de 5 ans (CH: 4‰)
• 49,3 % de la population a entre 0 et 14 ans
• 35,7% des travailleurs dans le secteur des mines sont des enfants
• 48% des filles se marient contre leur gré avant l’âge de 18 ans
• Plus de 45% des enfants entre (5-14) ans ne sont pas scolarisés

(Sources: Tdh, Humanium, UNICEF, INSD,BAD, BIT)

Tdh au Burkina Faso: Chef de délégation: Sonia ANCELLIN PANZANI • Employés expatriés: 8 • Employés nationaux: 25 • Lieux d’intervention: Bobo Dioulasso, Dédougou, Dori, Ouagadougou, Ouahigouya, Saag Nioniogo, Séguénéga, Titao, Toéni, Toma, Tougan, Yako, Zorgho • Partenaires: ECHO, UNICEF, Fondation Bill & Melinda Gates, Fondation Novartis pour le développement durable, Micronutrient Initiative, Canton de Zürich, LED, DDC, MEDICOR, Tdh NL, ACF France, Help, Ministères de l’Action sociale, de la Santé et de la Justice • Budget 2015: CHF4'815'000.-

Notre intervention

Protection des enfants travailleurs – En plus de programmes de sensibilisation et d’éducation et la mise en oeuvre de mesures de protection, Tdh renforce les mécanismes de protection de l’enfant (identification, assistance, réintégration).

Santé et nutrition – Tdh lutte contre la malnutrition des enfants. Tdh renforce les structures de santé afin d'améliorer la qualité des soins. La couverture sanitaire est augmentée grâce à la gratuité des soins pour les enfants de moins de 5 ans et les mères enceintes ou allaitantes. Les agents de santé sont soutenus dans leur rôle de sensibilisation des mères à la prévention, au dépistage et au suivi des enfants. Enfin, Tdh contribue à l’efficacité de la prise en charge des enfants au travers d'un programme informatisant les données des centres de soins.

Justice juvénile – En 2009, Tdh a débuté un projet visant à améliorer les procédures entourant la justice pour mineurs et à promouvoir les alternatives à la détention au sein des communautés.

Protection des mineurs migrants non accompagnés – Tdh assure une protection aux enfants qui veulent ou doivent quitter leur ville d’origine. Ils sont accompagnés dans la réussite de leurs projets et suivis par des travailleurs sociaux qui les protègent face aux risques d’exploitation, de traite ou de maltraitance.

Résultats 2014

• 100'045 enfants ont bénéficié de la chimio-prophylaxie du paludisme saisonnier.
• Dans les sept districts d'intervention de Tdh, 92% des enfants souffrant de malnutrition ont été guéris.
• 1686 enfants (907 garçons et 779 filles) à risque de s’engager dans le travail dans les mines sont scolarisés
• 243 filles domestiques ont été protégées.
• 240 enfants identifiés à risque ou victimes de violence ont été pris en charge dans le cadre des réseaux de protection de l’enfance soutenus par Tdh.
• 234 mineurs ont enfin pu bénéficier de mesures alternatives à la prison (formations professionnelles, travaux d’intérêt général, retours en famille).

Ce que Tdh peut faire avec:

CHF 100.–
Payer les soins à 20 enfants de moins de 5 ans pendant 1 an.

CHF 200.–
Scolariser 10 enfants sortis de l’exploitation dans les carrières.

Témoignage

Burkina Faso - Ada, bénéficiaire de Tdh au Burkina Faso

Sous une tente, dans le quartier de Bobo 2010 dans la ville de Bobo Dioulasso, une travailleuse sociale de Tdh est partie à la rencontre d'un des enfants qui a repris l'école malgré un contexte difficile. Ada, 10 ans, s'est réfugié au Burkina Faso pour fuir le conflit qui sévit dan...

- Burkina Faso - Ada, bénéficiaire de Tdh au Burkina Faso

Lire plus