Urgence Afghanistan
Les enfants en Afghanistan ont besoin de votre aide.  
closed
sympathisant

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre
10.08.2016 - Actualité

Bangladesh : le mariage précoce des jeunes filles les expose à des risques importants

Proma* a 22 ans. Elle est mariée depuis cinq ans à un maçon de huit années son aîné. Ils ont une petite fille de deux ans et demi. La famille habite au nord du Bangladesh, à Bhogdanga.

Malgré son jeune âge, Proma mène de front sa vie familiale. Aujourd’hui, elle est engagée auprès de Terre des hommes (Tdh), active dans la région pour la prévention des mariages précoces, et mène avec l’ONG des activités de sensibilisation dans sa communauté.

Proma organise des rencontres avec les adolescentes, les belles-mères, les maris, et aborde des sujets tels que l’enregistrement des naissances, la santé reproductive et la santé maternelle. « Elle s’est rapidement distinguée par son engagement sans faille envers les adolescentes mariées trop tôt, comme elle le fut elle-même, » raconte Marie-Jeanne Hautbois, cheffe de la délégation Tdh au Bangladesh.

Proma et sa fille lors d'une activité de sensibilisation.

Le Bangladesh affiche l’un des taux les plus élevés en matière de mariage précoce : 62,8% des femmes âgées de 20 à 49 ans ont été mariées avant 18 ans, parmi lesquelles 23,8% l’ont été avant 15 ans1. Dans les zones rurales où nous intervenons, ce taux est encore plus important que la moyenne nationale.

Pourquoi le mariage précoce est-il néfaste pour les jeunes filles ?

Le mariage précoce peut avoir des conséquences tout à fait préjudiciables pour ces enfants :

  • Rupture dans l’éducation : Une fois mariées, ces filles ne vont généralement plus à l'école ;
  • Problèmes de santé : Il s'agit notamment des grossesses prématurées, augmentant le taux de mortalité maternelle et infantile. Les adolescentes sont aussi plus vulnérables aux infections sexuellement transmissibles, y compris le VIH/SIDA ;
  • Maltraitance : Celle-ci est malheureusement fréquente dans les mariages d’enfants.

Les risques liés au mariage précoce des filles requiert donc un suivi professionnel. Au travers de notre projet « IMAGE », nous accompagnons ces jeunes filles dans leur mariage lorsqu’il ne peut être évité et prévenons des grossesses précoces. En 2015, nous avons ainsi soutenu plus de 1600 adolescentes mariées.

*Nom d’emprunt

1. MICS 2012-13 (Multiple Indicator Cluster Survey)

Crédit photo: © Tdh / François Struzik