Urgence Afghanistan
Les enfants en Afghanistan ont besoin de votre aide.  
10.09.2021 - Actualité

« Il n’y a pas d’âge pour s’occuper de son testament. »

Les legs et héritages représentent une source de financement privilégiée de notre Fondation. Ces précieuses donations soutiennent le développement de nouveaux projets et nous donnent la liberté d’investir là où les besoins sont les plus importants. La question de son propre testament reste souvent délicate. Maître Didier Buffat, notaire dans le canton de Vaud depuis plus de 25 ans, brise la glace.


Me Didier Buffat, notaire à Nyon

Maître Buffat, comment fait-on pour rédiger un testament valide ?

Vous avez deux manières de vous y prendre. Soit vous le rédigez entièrement à la main. Dans ce cas, vous devez y faire figurer le lieu et la date, et le signer. On l’appelle le testament olographe. Soit vous le rédigez sur votre ordinateur. Il faudra alors pour qu’il soit valable le signer devant un notaire en présence de deux témoins.

A quoi faut-il faire attention en rédigeant son testament ?

Lorsque vous rédigez votre testament, il est important de bien vérifier son contenu et d’être sûr qu’il exprime bien votre volonté. Les héritiers ou les légataires doivent être clairement nommés. Je conseille même d’ajouter l’adresse de l’héritier ou du légataire. Si vous souhaitez faire un legs à une association ou à une fondation, l’idéal est d’ajouter son numéro fédéral d’inscription au Registre du commerce.

A quel âge doit-on rédiger son testament ?

Il n’y a pas d’âge pour s’occuper de son testament, car malheureusement, un accident est vite arrivé. Dès que l’on est majeur, il est important de penser à ses dispositions de dernières volontés et de faire un testament.

A qui peut-on léguer ses biens ?

Vos biens reviennent à vos héritiers et légataires. Certains héritiers sont déterminés par le Code civil, comme l’époux ou l’épouse et les enfants. Les légataires sont les personnes auxquelles vous choisissez d’attribuer une somme d’argent ou un bien. Même si vous avez des héritiers, le Code civil permet toujours de léguer un montant à un tiers comme une fondation.

Si on souhaite perpétuer son soutien en faveur des enfants, quel est l’avantage d’inclure Tdh dans son testament ?

Si vous souhaitez laisser une somme d’argent à une cause qui vous tient à cœur, l’inscrire dans votre testament vous garantira que ce sera bien le cas. Sinon, très souvent, quand on demande oralement à ses héritiers de donner une partie de l’argent à une association, cela ne se fait pas, par oubli ou parfois par égoïsme des héritiers.

Un autre avantage est qu’une organisation comme Terre des hommes est exonérée fiscalement. C’est-à-dire qu’il n’y aura aucun impôt de succession sur le montant ou le bien immobilier qui lui est légué. Si vous n’avez pas d’enfant, au lieu qu’une grande partie de l’héritage parte aux impôts, tout va à la fondation et sans aucun prélèvement fiscal.

Que peut-on léguer à une organisation comme Tdh ?

Terre des hommes est une fondation de droit suisse inscrite au Registre du commerce.C’est une personne morale. Elle peut donc tout acquérir. Vous pouvez lui attribuer une somme d’argent, des valeurs bancaires ou un bien immobilier comme une maison, un immeuble ou un terrain. On peut aussi mettre la fondation comme bénéficiaire d’une assurance vie !

Comment s’assurer que ses dernières volontés seront bien respectées ?

Pour être sûr que votre testament soit exécuté, je vous conseille vivement de consulter un professionnel, par exemple un notaire. Il pourra vous aider à le rédiger et surtout le conserver en sécurité. Votre testament sera enregistré au Registre Suisse des Testaments. Dès qu’une succession s’ouvre, on consulte ce registre. Ainsi, vous êtes assuré que vos dernières volontés seront respectées.

 

Vous trouverez plus d’informations sur les legs et héritages sur www.tdh.ch/testament

Votre contact grands donateurs, legs et successions : Pascal Pittet, Responsable grands donateurs et legs, pascal.pittet@tdh.ch, T +41 58 611 06 56 

Téléchargez notre brochure

Le bon geste pour l'enfance

Téléchargez notre brochure

Tags associés
Retour aux Actualités