closed
urgence
737

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre
06.03.2018 - Actualité

Crise syrienne: quand l’urgence s’éternise pour les enfants réfugiés

Combien de temps la crise syrienne, qui entre dans sa huitième année, est-elle vouée à durer? Tous les jours, l’horreur continue. La Ghouta en est un terrible exemple parmi d’autres. Dans ce contexte, l’espoir d’une résolution politique semble hors de portée. Dans les pays limitrophes, qui accueillent la grande majorité des réfugiés, des millions d’enfants n’ont connu d’autre réalité que la guerre ou l’exil. Tdh lance un nouveau projet pour permettre à cette génération d’avoir une enfance et de construire son avenir.

Depuis le début de la crise au printemps 2011, plus de 5,5 millions de personnes, dont près de trois millions d’enfants ont fui la Syrie, selon le Haut-commissariat aux réfugiés des Nations unies. Si les regards se sont tournés vers le drame des migrants en Grèce et dans les Balkans ces dernières années, quel est le sort de la majorité des enfants réfugiés dans les pays voisins de la Syrie?

Leur avenir s’assombrit à mesure que le conflit s’enlise. Classes en sureffectifs, discriminations, violences: les enfants sont souvent contraints de quitter les bancs de l’école prématurément. Les difficultés économiques poussent certains parents à envoyer leurs enfants travailler. L’accès fragile à l’éducation favorise les mariages précoces et des violences domestiques.

Au Liban et en Jordanie, qui accueillent à eux seuls plus de 1,6 million de réfugiés, les enfants sont confrontés à une extrême précarité avec des accès restreints à la santé, à l’éducation et au logement. Sept refugiés syriens sur dix vivent en dessous du seuil du pauvreté au Liban. La proportion s’élève à neuf sur dix parmi les réfugiés qui vivent hors des camps en Jordanie.

Les réfugiés ne sont pas les seuls à souffrir de cette situation. Les communautés d’accueil ont également vu leur niveau de vie se détériorer. Des tensions résultent de cette cohabitation forcée où chacun vit sous pression.

Aider les enfants réfugiés à se reconstruire

Face au défi d’une urgence qui s’éternise, Tdh met l’accent sur une approche durable, qui vise à la résilience des victimes, c’est-à-dire, leur capacité à à s’adapter et à se reconstruire; au renforcement des compétences des acteurs locaux et la prise en considération des besoins et des droits des enfants. Pour renforcer notre soutien aux jeunes syriens frappés par la crise, nous lançons un nouveau projet dans le prolongement de ceux déjà menés par Tdh au Liban et en Jordanie.  

Avec le soutien de nos partenaires locaux*, notre action se concentre sur l’identification des enfants et la mise en place d’un suivi individuel de soutien psychologique et social pour les enfants les plus vulnérables, à travers des activités d’éducation informelle, récréative, ou sportive. Autres piliers de ce projet ; la sensibilisation et prévention des risques pour l’enfance auprès des enfants et de leurs proches, et enfin, le développement des compétences des partenaires locaux et les communautés.

Pour toucher le plus grand nombre, Terre des hommes aide l'enfant à promouvoir ses droits auprès de ses proches et de sa communauté via des comités de jeunesse. Notre ambition est de soutenir plus de 5000 enfants syriens et des communautés hôtes, et d’atteindre 41'000 de leurs proches en difficulté à travers ce projet.

Aidez-nous à soutenir les enfants syriens

Lisez l'histoire de Fatma, une financée syrienne rebelle

Crédit photo: ©Tdh

*Tdh travaille en partenariat étroit au Liban avec une ONG libanaise, qui, depuis vingt ans, protège les droits des plus marginalisés (travailleurs migrants, réfugiés). En Jordanie, deux organisations communautaires locales gèrent le bon déroulement des activités. Le nouveau projet sera réalisé avec la participation financière de l’Agence française de développement et de l'Union européenne. Les opinions qui sont exprimées ne doivent en aucun cas être considérées comme reflétant la position officielle de l’Union européenne.