COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.
28.02.2020 - Actualité

Les débuts de Terre des hommes

En 1960, la vision d'Edmond Kaiser de sauver les vies d'enfants se concrétise: Terre des hommes parvient à faire venir en Suisse sept enfants siciliens pour leur offrir des soins. Deux mois plus tard, 20 enfants issus de camps de regroupement d’une Algérie dévastée par la guerre les rejoignent. L’initiative – créée pour sauver des enfants affamés, malades, blessés ou abandonnés – s'est transformée en un programme qu’on appelle aujourd'hui «soins spécialisés». Rétrospective.

Après avoir créé Terre des hommes en 1960, Edmond Kaiser active son réseau et ses connexions pour soutenir sa mission : sauver les «plus souffrants des souffrants». Sept enfants siciliens sont les premiers à être transférés en Suisse pour y recevoir des soins. Etant particulièrement sensible à la misère des enfants dans les camps algériens pendant la guerre, il mobilise un ami vivant sur place pour faire venir 20 enfants. Ils arriveront en Suisse le 28 février 1961. D’autres suivront.

Lire notre premier article sur la création de Terre des hommes

Cette date marque le début de l’utilisation de «La Bible», un registre dans lequel Tdh inscrit le nom, le pays d’origine ainsi que la date d’arrivée et la raison du transfert des enfants en Suisse. «La Bible» continue à être utilisée aujourd’hui. La plupart de ces enfants sont soignés contre la malnutrition, la polio ou la tuberculose. Au cours des années suivantes, Tdh étend son intervention à d'autres pays et développe les chirurgies cardiaques et les corrections de déformations physiques.

«La Bible» avec les premières entrées.

Tout ce travail a été rendu possible grâce au soutien du grand public, sensibilisé aux conditions de vie déplorables des enfants à travers la radio et les journaux. Le réseau personnel d'Edmond Kaiser a également permis de convaincre hôpitaux et compagnies aériennes d’offrir gratuitement leurs services pour faciliter ces transferts.

En 1970, un groupe de bénévoles inaugure, à Massongex, le foyer de convalescence appelé «La Maison». De nos jours, cet établissement accueille les enfants transférés en Suisse pour une opération cardiaque car ils ne peuvent pas être traités dans leur pays d’origine, par manque de personnel qualifié ou de structures sanitaires de qualité. Ils sont pris en charge à «La Maison» jusqu’à la fin de leur convalescence.

Tout cela est possible grâce à une chaîne de solidarité:

Tdh travaille avec les hôpitaux universitaires suisses pour offrir des chirurgies cardiaques complexes aux enfants transférés en Suisse. Depuis 2011, cette collaboration permet d’organiser des missions chirurgicales dans des pays d'Afrique de l'Ouest pour consulter, soigner et opérer les enfants malades sur place. Ces missions permettent également de renforcer les compétences des personnels de santé locaux.

Lire aussi: «Partager ses connaissances fait partie du métier de médecin.»

En 2019, 242 enfants souffrant pour la plupart de maladies cardiaques complexes ont été opérés en Suisse et 86 autres dans leur pays d'origine lors de missions chirurgicales. Notre objectif à long terme est que tous les enfants puissent être pris en charge localement.

Un regard en arrière: Ceci est le deuxième article d'une série de 12, publiée à l'occasion de notre 60e anniversaire.

Rejoignez notre campagne « Fonds pour l’enfance »

Dans une interview accordée à la RTS le 13 février 1968 à son retour du Viêtnam, Edmond Kaiser déclarait : « […] nous n’aurions plus le droit de porter ce nom d’homme et de responsable que nous avons si nous entrions dans le rang des complices qui sachant cette douleur infinie se décident délibérément à ne rien faire. »

Alors qu’un nombre croissant d'enfants vivent aujourd’hui dans de meilleures conditions, plusieurs millions d’entre eux ont encore besoin de soutien et de protection. A l’occasion de notre 60ème anniversaire, nous avons lancé une campagne sur MyTdh, notre plateforme de collecte en ligne. L'objectif est de récolter 60'000 francs en un an. Ensemble nous pouvons y arriver, grâce à votre générosité et votre fidèle engagement !

Participez dès maintenant à notre campagne « Fonds pour l’enfance » en mobilisant votre réseau et soutenez nos programmes en faveur des enfants dans le monde. Merci du fond du cœur !

 

 

Source photos : originaux conservés aux Archives cantonales vaudoises, Fonds ACV PP 1053, Fondation Terre des hommes.

 

 

Tags associés
Retour aux Actualités