Urgence Rohingyas
Plus de 360'000 enfants victimes de violence ont trouvé refuge au Bangladesh. Ils ont besoin d’une aide immédiate.
02.02.2017 - Actualité

Deux kilos et le sourire retrouvés de Deepa

Deepa est une petite fille rayonnante et pleine d’énergie. Pourtant, elle revient de loin. Née en 2014 à Bagchaur au Népal, elle souffrait de malnutrition. À 20 mois, elle pesait seulement 6,3 kilos, alors que le poids moyen pour un enfant de cet âge est de 11 kg.

C’est lors d’un suivi de croissance pour les enfants de sa communauté que les travailleurs sociaux formés par les partenaires de Terre des hommes ont rencontré Deepa. Ces sessions, organisées en collaboration avec le Ministère de la Santé népalais, sont destinées aux enfants de moins de cinq ans accompagnés de leur mère. Les travailleurs sociaux pèsent les enfants et mesurent leur tour de bras, afin de détecter un éventuel retard de croissance et de leur offrir ensuite un suivi et des soins adaptés.  

Pour aider Deepa à retrouver la santé, nous avons sensibilisé sa famille à l’importance d’une alimentation saine et suffisante. Les parents ont reçu des conseils sur les bonnes habitudes à adopter en matière d’hygiène, ainsi qu’un soutien financier pour pouvoir amener et faire soigner leur fille au centre de réhabilitation nutritionnel le plus proche. Nous avons également aidé les parents de Deepa à obtenir son certificat de naissance. Ils ne l’avaient pas, car ils le pensaient nécessaire uniquement pour obtenir la citoyenneté.


Deepa et sa maman.

Un an et demi plus tard, Deepa pèse déjà 8,2 kilos. Elle est nourrie au sein et, selon les conseils du centre de réhabilitation, des aliments complémentaires sont maintenant introduits dans son alimentation. La petite fille sait également qu’il faut se laver les mains avant chaque repas et mettre ses chaussures pour se rendre aux toilettes. Deepa est encore suivie régulièrement, mais elle a pu retourner vivre avec sa maman, ses deux grandes sœurs et son petit frère – son papa travaille à l’étranger pour subvenir aux besoins de sa famille.

****

Au Népal, nous travaillons en étroite collaboration avec le gouvernement népalais et les communautés pour prévenir et lutter contre la malnutrition des enfants. En 2016, nous avons suivi et soigné plus de 450 enfants. En soutien aux efforts des établissements de santé, nous organisons des activités de sensibilisation et des séances d’information au sein même des communautés. Plus de 10'000 parents ont reçu des conseils sur la nutrition, l’allaitement, l’hygiène et la protection de l’enfance notamment.

 

Crédit photos: ©Tdh