Urgence Rohingyas
Plus de 200'000 enfants victimes de violence ont trouvé refuge au Bangladesh. Ils ont besoin d’une aide immédiate.
11.05.2017 - Actualité

Pour la première fois: plus de 3 millions de bénéficiaires en 2016

Les enfants sont les premières victimes des guerres, des catastrophes naturelles et de la pauvreté. En 2016, Terre des hommes est venue en aide à 3 millions de personnes, dont une majorité d’enfants. Nous gérons aujourd’hui plus de 100 projets dans 38 pays et avons doublé le nombre de nos bénéficiaires en cinq ans. Inscrits dans le long terme, ces projets d’envergure se concentrent sur la santé et la protection de l’enfance, mais aussi sur l’aide d’urgence dans les contextes de crises et de catastrophes.

Des changements durables

Grâce à la collaboration avec les décideurs des pays concernés, des changements sur le long terme voient le jour à l’instigation de Tdh. Cela s’est produit l’année dernière dans deux situations exceptionnelles. Au Burkina Faso, où l’État a décidé, après une longue consultation, de prendre en charge l’entier des frais médicaux des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans. Et en Palestine, dont le gouvernement vient d’introduire une nouvelle loi pénale à l’intention des mineurs, déjà entérinée selon les mêmes principes dans d’autres pays, notamment en Amérique latine. Plutôt que l’emprisonnement, elle encourage tant que possible la réintégration dans la société d’enfants en conflit avec la loi, par un processus de médiation.

La santé des enfants en priorité

En 2016, deux tiers de l’aide se concentre dans le domaine de la santé. Les priorités portent sur les 1000 premiers jours de vie des enfants et la réduction de la mortalité infantile et maternelle. Au total, plus de 800'000 enfants ont bénéficié d’une prise en charge médicale l’année dernière, dont 70'000 rien qu’au Bangladesh.

Au plus près des enfants

Tdh tend à renforcer la protection des enfants dans les situations de conflit et de catastrophes naturelles. En Irak, nous étions la première ONG internationale à intervenir sur la ligne de front entre Mossoul et Bagdad. Nous avons permis à 60’000 déplacés d’accéder à des points d’eau potable et avons monté des espaces d’accueil sécurisés pour les enfants. En Haïti, suite au passage de l’ouragan Matthew, comme en Équateur après le séisme, nous avons dispensé les premiers secours à la population et renforcé les mesures de protection des enfants. Les réfugiés syriens quant à eux sont soutenus aussi bien en Grèce que dans les camps des pays voisins, en Jordanie et au Liban.

«Grâce aux dons généreux de la population suisse et aux donateurs institutionnels, nous avons pu aider plus d’enfants vulnérables que jamais en 2016. Nous allons poursuivre nos efforts dans un contexte de défis permanents, qu’il s’agisse des conflits persistants en Syrie et en Irak, de la famine en Afrique et des conditions de vie qui se dégradent dans de nombreux pays», explique le directeur de Terre des hommes Vito Angelillo.

Vous aussi venez en aide aux enfants dans le monde entier.