23.05.2017 - Actualité

Grèce: promouvoir l’éducation des jeunes réfugiés

Dans le contexte de la crise migratoire en Europe, de nombreux réfugiés sont actuellement bloqués dans des camps ou des villes en Grèce pendant une durée indéterminée. Les jeunes sont pleins d'énergie et d'enthousiasme, mais manquent d’opportunités et de perspectives d’avenir. Terre des hommes a décidé de mettre en place un FabLab, un espace de formation innovant au sein du nouveau centre communautaire d’Ioannina.

Le nouveau centre communautaire «Mikri Poli», financé par la Commission Européenne et géré conjointement par Terre des hommes et Oxfam, a ouvert ses portes le 26 avril. Mis en place pour les réfugiés et les communautés locales de la ville d'Ioannina, il propose une gamme d'activités éducatives, culturelles et récréatives aux enfants et adultes de toutes les origines, ainsi qu’un accès aux services sociaux. Mais ce n'est pas tout: nous avons également doté cette nouvelle structure d’un centre de formation novateur, le FabLab.

FabLab, issu des mots anglais fabrication laboratory, est un espace où les gens peuvent accéder à différents outils de production. Ce projet pilote propose un atelier divertissant qui permet aux jeunes d’user de leur créativité et de mettre en œuvre leurs propres projets. Ils peuvent par exemple apprendre à coder, utiliser des imprimantes 3D, ainsi que d’autres machines. Cet espace est un moyen innovant de travailler avec les jeunes intéressés par la technologie. Le FabLab leur permet non seulement d’acquérir des connaissances sur les machines et les logiciels, mais aussi de développer leurs capacités créatives. Ce centre fonctionne comme un lieu de rencontre entre les jeunes locaux et les jeunes réfugiés et favorise ainsi l'intégration et l'échange d'idées, de compétences et d'expériences.

Notre objectif est d'améliorer l'éducation des enfants réfugiés. Pour y arriver, nous adaptons nos services de manière innovante. David Ott, collaborateur au Global Humanitarian Lab (GHL) – notre partenaire opérationnel sur place – déclare: «La collaboration avec Tdh est vraiment exemplaire, car Tdh a un réel désir d’expérimenter de nouvelles approches comme celle-ci.» Grâce à cette opportunité, les enfants et les jeunes réfugiés augmentent leurs chances de s'intégrer dans la société et de démarrer leur carrière.

Dans les six mois à venir, environ 200 jeunes tireront profit de ce FabLab unique en son genre au niveau des projets de Terre des hommes.

Aidez-nous à soutenir les enfants réfugiés en Grèce.

Crédit photos: ©Tdh