11.09.2012 - Actualité

Haïti: Isaac laisse le choléra derrière lui

Le bilan de la tempête Isaac qui s’est abattue sur Haïti est très lourd, et d’autant plus préoccupant que la montée des eaux a fait apparaître de nouvelles flambées de choléra. Les pluies torrentielles et les inondations ont causé la mort de 20 personnes, la destruction partielle ou totale de plus de 3500 maisons et endommagé des centaines de terres agricoles. Terre des hommes s’inquiète de l’augmentation des personnes atteintes du choléra. Dans ses zones d’intervention à Gand Goâve, 50 personnes ont été contaminées en moins de cinq jours et deux personnes sont mortes.

Une centaine de personnes délogées par la tempête Isaac ont trouvé refuge dans une école et un des centres d’activités pour enfants que Tdh a mis sur pied à Grand Goâve suite au séisme de 2010. Tdh s’est associée à d’autres organisations pour que ces familles, abritées sous les préaux du centre et de l’école, puissent rapidement recouvrer leurs maisons ou dans le cas contraire bénéficier de matériels essentiels pour trouver un minimum de confort. Matelas, savons, moyens de traitement de l’eau, seaux, ont été mis à disposition de ces familles, notamment pour prévenir la contamination par maladies hydriques.

Les risques de flambées du choléra localisées sont particulièrement préoccupants. La saison des cyclones a débuté en août et va durer jusqu’en novembre, période durant laquelle les taux de contamination sont beaucoup plus élevés. Selon David Dandrès, responsable des projets de Tdh en Haïti, “les risques de propagation du choléra sont plus forts lorsque l’eau, après avoir serpenté dans les champs, les bananeraies et autour des maisons s’écoule dans les rivières où les populations rurales se lavent et y puisent leur eau, transportant avec elle la bactérie responsable de la maladie. Lors de la saison sèche, le vibrio meurt vite au soleil et les risques de contamination sont moindres.”

Le département de la protection civile a décrété l’état d’urgence dans cette section communale de Grand Goâve où le seul centre de santé qui prenait en charge les malades du choléra a été endommagé par la tempête. Les équipes de Tdh distribuent aux familles de cette zone reculée des “kits d’hygiène” comprenant le matériel de base pour se prémunir contre les maladies d’origine hydrique: savons, tablettes de chlore, jerricans… Les personnes malades sont référées vers des centres de santé.

“Plus d’informations sur l’intervention de Tdh en Haïti”:/fr/countries/haiti

Tags associés
Retour aux Actualités