closed
parrain

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Cette action est menée en collaboration avec Coop et Frupale SL, producteur d’oranges depuis 3 générations dans la région de Valence (Espagne). Cette société est certifiée assurant une production respectueuse de l’environnement, et garantit une approche responsable de la santé et de la sécurité des travailleurs.

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre
05.04.2018 - Actualité

Offrir une nouvelle vie aux enfants grâce au sport

Le 6 avril marque la 5ème Journée internationale du sport au service du développement et de la paix. Afin de protéger les enfants en cas de crises humanitaires ou de situations précaires dans le monde, Terre des hommes (Tdh) mise sur le sport, et plus particulièrement sur le football, qui a une influence psychologique et sociale très positive. Notre nouvel ambassadeur Roman Bürki, gardien de but de l'équipe suisse, partage notre vision. Découvrez nos activités en images.

Roman Bürki Ambassador Terre des hommes (Tdh)

«Le sport crée des liens. Le football, mais aussi d'autres disciplines sportives, ont leur propre langage. On se comprend d'emblée, que l'on fasse ou non partie de l'équipe. C'est pour moi un élément très important de l'enfance, pouvoir nouer des liens, peu importe qui tu es ou d'où tu viens», s'enthousiasme Roman Bürki, actuellement gardien de but du Borussia Dortmund et ambassadeur de Tdh.

L'intégration par le football en Egypte

Egypt psychosocial activities for children for integration - Terre des hommes (Tdh) ©Tdh/Jean-Luc Marchina

En Egypte, la pratique du football n'enseigne pas seulement le sport aux enfants réfugiés et aux enfants issus de milieux défavorisés, mais développe également les compétences essentielles à la vie et les aide à s'intégrer et à regarder vers l'avenir. Khozayma Mohamed Mando, l'entraîneur syrien de football, constate: «Nombre d'enfants manquent de confiance en eux et se rabaissent. Ils rencontrent probablement tous des difficultés, mais ils reprennent confiance en eux petit à petit. Je suis surpris par leur comportement et leur implication.» Un garçon syrien de 16 ans ajoute: «Ici, nous laissons de côté notre nationalité. Nous sommes tous les mêmes.»

La promotion des valeurs en Colombie

Colombia football activities Terre des hommes (Tdh) ©Tdh/Sebastian Delgado

Dans le département de Cordoba en Colombie qui accueille de nombreuses familles déplacées à l'intérieur du pays à cause du conflit armé, Tdh organise des matchs de football pour améliorer la vie des enfants défavorisés. Les matchs sont soumis au Golombiao, des règles qui promeuvent la non-violence, l'égalité des genres et la bonne conduite. Pour que les enfants apprennent l'équité et l'égalité, deux équipes sont constituées avec la même quantité de filles et de garçons et les buts doivent être marqués à tour de rôle. Comme les règles sont décidées et mises en place avec leur coopération, ils les respectent d'autant plus. Le but du jeu n'est pas de gagner, mais de promouvoir l'esprit d'équipe.

Le projet Move together en Roumanie

Football activities Terre des hommes Romania (Tdh)

Notre projet Move together en Roumanie se sert du sport pour encourager le dialogue interculturel et consolider les liens entre les réfugiés et les communautés d'accueil. «Nombre de Roumains n'ont jamais eu de contact direct avec les immigrants : ils ne leur ont jamais parlé et ne les ont même jamais rencontrés. Nous souhaiterions rapprocher davantage ces communautés.», explique Kirsten Theuns, déléguée de Tdh en Roumanie et en Ukraine. Ainsi, les enfants des deux communautés auraient l’occasion d’apprendre les uns des autres, d’instaurer un climat de confiance et de reprendre confiance en eux et en l’autre.

©Tdh/Jean-Luc Marchina et Sebastian Delgado