26.08.2016 - Actualité

Miss Suisse Lauriane Sallin visite les projets de Tdh au Brésil

De nombreux enfants sont confrontés quotidiennement à la violence, en particulier dans les quartiers pauvres des grandes villes brésiliennes. Ce pays compte 21 des 50 villes les plus violentes du monde. C’est la raison pour laquelle Terre des hommes travaille à la prévention de la violence et à l’instauration d’une justice restauratrice pour les enfants1. Ces derniers doivent pouvoir sortir du cercle vicieux de la criminalité ou encore mieux, ne jamais y tomber.

A l’occasion de son voyage pour les Jeux olympiques au Brésil, Miss Suisse Lauriane Sallin a pu voir l’envers du décor et les dangers auxquels les enfants sont confrontés tous les jours. Elle a rencontré nos experts à Fortaleza, au nord du pays.

Son voyage la conduit dans la seule prison pour filles de l’Etat du Ceará, où elle a pu s’entretenir avec des détenues. Pratiquement toutes les filles viennent de familles pauvres et ont été confrontées à la drogue, aux gangs et la violence dès leur plus jeune âge. Terre des hommes s’engage pour que ces jeunes filles puissent bénéficier de meilleures conditions d’incarcération comme par exemple la possibilité de suivre une formation, aussi en dehors des murs de la prison.

Lors d'entretiens avec des juges pour enfants, des procureurs et des avocats commis d’office, Lauriane a réalisé l’importance de la justice restauratrice pour donner une deuxième chance aux enfants. Les fonctionnaires sont formés par Tdh, afin de pouvoir proposer aux jeunes des alternatives à la détention.

La justice juvénile restauratrice n’est pas un simple laissez-passer pour faire sortir de prison des jeunes ayant  commis des infractions. Cette approche exige bien plus des jeunes: ils doivent assumer la responsabilité de leurs actes pour pouvoir à nouveau faire partie de la société. Le travail d’intérêt général est préféré à l’incarcération, car les jeunes ont ainsi l’opportunité de réparer leurs actes tout en rendant service à la communauté.

«Cette approche promue au Brésil permet au jeune de payer sa dette à la société et de se racheter une conduite. En même temps, il est accompagné par des experts comme ceux de Terre des hommes, pour qu’il puisse retrouver une place dans la société. En quelque sorte, on lui donne les clés pour vivre en paix, dans la légalité», explique Lauriane Sallin.


1 La justice restauratrice est une approche de la justice juvénile qui vise à réparer le dommage causé et à restaurer l'équilibre dans le lien social rompu entre l’auteur de l’infraction, la victime et la communauté.

 

Photos:  © Tdh / Drawlio Joca
Retour aux Actualités