18.05.2018 - Actualité

Les médias sociaux au service des enfants migrants

Comment mieux protéger les enfants migrants grâce aux réseaux sociaux ? C’est cette thématique qu’a choisie Terre des hommes pour Hack 4 Good, son tout premier Hackathon.

Contraction de "hack" et "marathon", un hackathon est un événement lors duquel des équipes développent des solutions à une problématique donnée sur une courte durée. Du 13 au 15 avril 2018, 13 participants venant de Syrie, du Cameroun, d’Iran et même du Soudan se sont réunis le temps d’un weekend à Genève pour élaborer des solutions innovantes à l’occasion d’Open Geneva, un Festival de 30 hackathons porté sur l’Innovation Ouverte. Une équipe de quatre mentors aux profils complémentaires (design thinking, communication, protection, IT) était également présente pour accompagner les équipes.

«La motivation sans faille des 3 équipes et leur remarquable implication a permis l’émergence d’idées variées qui ont retenu l’attention à la fois de Terre des hommes, mais aussi de Open Geneva», déclare Fleure Maricaux, coordinatrice du hackathon. Lors de ce week-end, trois idées ont été développées.

1. Drawing Bridges, Crafting Common Stories: mise en place d’une plateforme web (safe space virtuel) pour le partage de matériel créatif (dessin, musique, chanson, etc.) entre écoliers des communautés d’accueil et enfants migrants afin de développer de l’empathie et une narrative commune sur le long terme.

2. MOVE ! «You’re in safe hands»: développement d’une application mobile hors-ligne de contenu téléchargeable tel que des cartes, des lexiques, des informations légales et des guides de premier secours afin de fournir des informations aux migrants comme alternative aux services offerts par les trafiquants.

3. Migrant 4 Migrant (M4M): création d’un MOOC (Massive Open Online Course) sur les droits humains, les droits de l’enfant, ainsi que sur l’égalité des genres afin de favoriser l’empowerment des jeunes migrants et faire appel à des influenceurs issus de la population d’origine en vue de diffuser le contenu à travers les réseaux sociaux.

hackathon tdh migration

Si toutes les équipes se sont distinguées par leur travail et par la qualité de leurs présentations, le choix, bien que difficile, s’est porté sur M4M qui a su intégrer les réseaux sociaux à son idée comme le suggérait le challenge. Les prochaines étapes incluent pour l’équipe gagnante une étude de marché, des séances hebdomadaires avec Tdh et une participation à un Bootcamp de quatre jours à Budapest afin de poursuivre le développement de son idée.

L’équipe Drawing Bridges avait été sélectionnée durant le Hackathon par Open Geneva et a pu présenter son idée à Genève devant des investisseurs, entrepreneurs, innovateurs et académiciens, parallèlement à 7 autres équipes des 30 hackathons du Festival.

Crédit photos: ©Tdh