Famine au Soudan du Sud
Familles et enfants n'ont plus accès à la nourriture et aux biens de première nécessité en quantité suffisante. Lire plus
20.04.2016 - Actualité

Népal, un an après : Tdh assure les besoins médicaux primaires des enfants et leurs familles

Projets clés

« L’ancien bâtiment en pierre était petit. Le tremblement de terre l’a complétement détruit. Le nouveau centre sanitaire est plus grand et mieux équipé, cela facilite beaucoup notre travail. » commente Dina Nath Timalseena, assitant médical à Anaikot.

Le 25 avril 2015, le Népal a été lourdement touché par le tremblement de terre. En plus des nombreuses victimes, plus de 8000 népalais ont péri, les infrastructures du pays ont été fortement endommagées voire détruites.

Un an après, le Népal se redresse lentement. Terre des hommes (Tdh) participe activement à la reconstruction du pays, notamment par la construction de postes de santé dans le district de Kavre, un des plus touchés par le séisme.

« Nous sommes si contents d’avoir ce nouveau bâtiment, surtout avec la saison des pluies devant nous », se réjouissent ces patients, assis dans la salle d’attente du poste de santé de Anaikot.

Le poste de santé construit par Tdh est bien équipé : 4 salles de soins, une salle de naissance et une salle d’opérations, une salle de bain et l’accès à l’eau. Avec une vingtaine de consultations par jour, le centre soigne principalement des blessures, infections, fièvre et refroidissements. C’est le cas du petit Nirman (photo ci-contre), 4 ans, tombé d’un arbre. L’infirmière lui fait des points de suture au bras.

Muni de matériel médical, le poste de santé de Tdh offre des soins gratuits aux habitants de la communauté de Anaikot ainsi qu’à la population voisine. Certains patients marchent une heure pour se rendre au centre. C’est le seul dans le district à pouvoir dispenser de soins de qualité.

Les membres de l’équipe médicale et de gestion du poste de santé de Anaikot posent fièrement devant le centre.

L’ensemble des postes de santé construits par Tdh sera remis entre les mains des acteurs gouvernementaux d’ici le mois de juin. Parallèlement, Tdh prévoit la formation du personnel médical local, notamment sur la santé maternelle, afin d’assurer la continuité et la qualité des soins.

Crédit photo : ©Tdh

Tags associés
Partagez cet article
Retour aux Actualités