23.11.2018 - Actualité

Prix Balzan: «Une précieuse marque de reconnaissance pour Terre des hommes»

Distinction internationale pour Terre des hommes ! Le prix pour l'humanité, la paix et la fraternité entre les peuples de la Fondation Balzan a été remis à notre organisation le vendredi 23 novembre à Rome. Doté d’un million de francs suisses, le montant soutiendra un projet de lutte contre la mortalité des nouveau-nés et de leurs mères au Mali. Interview de Vito Angelillo, directeur général de Tdh, présent à Rome pour la cérémonie.

Que représente ce prix pour l’organisation ?

Il s’agit d’une précieuse marque de reconnaissance pour Terre des hommes et l’ensemble de nos équipes sur le terrain comme au siège. Ce prix honore un engagement chevillé au corps, porté depuis près de 60 ans. Nous pouvons tous être fiers et heureux du chemin accompli, il est rare que l’on reconnaisse notre activité comme une contribution à la paix dans le monde.

Justement, en quoi Terre des hommes œuvre-t-elle pour la paix ?

L’aide humanitaire et l’aide au développement permettent de lutter contre les inégalités, la pauvreté, le manque d’accès à l’éducation et aux ressources, des problématiques qui nourrissent le terreau de la violence et de la radicalisation. En soutenant chaque année trois millions d’enfants et leurs familles dans plus de 45 pays, parfois même au cœur des conflits et au plus près des lignes de front, nous contribuons à réduire les injustices et à établir des conditions de stabilité qui sont essentielles pour la paix. Alors que plus de 1,7 milliard d’enfants sont victimes de violence dans le monde, il est plus que jamais essentiel de reconnaître leur droit à une enfance et de leur donner des perspectives positives : ils sont la génération de demain et la paix repose dans leurs mains.

Pourquoi attribuer le million de francs suisses du Prix Balzan au projet SIMSONE ?

Ce projet de formation de sages-femmes dans les zones les plus reculées du Mali répond à un besoin criant. Ce pays affiche les taux de mortalité néonatale et maternelle parmi les plus élevés au monde, alors que le pourcentage de staff qualifié et d’accouchements assistés est le plus bas. La formation de personnel soignant intervenant à la naissance est donc une priorité sanitaire absolue. Notre unité mobile SIMSONE (pour SIMulation en Soins Obstétricaux et Néonataux Essentiels) permet au personnel soignant de s’entraîner aux gestes techniques qui sauvent. Grâce à ce prix, nos équipes pourront déployer ce projet à plus grande échelle et le répliquer dans d’autres pays, pour sauver la vie, à terme, de plusieurs milliers de mères et leurs bébés.

 
Vito Angelillo, directeur général de Terre des hommes

Crédit photo: ​© Tdh