Urgence Rohingyas
Plus de 360'000 enfants victimes de violence ont trouvé refuge au Bangladesh. Ils ont besoin d’une aide immédiate.
urgence
737

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre
13.03.2017 - Actualité

« Non à une génération perdue » : nous soutenons les enfants réfugiés syriens

Sixième anniversaire de la crise syrienne

Plus de 2,9 millions d’enfants syriens ont grandi sans jamais connaître autre chose que la guerre. Les conséquences immédiates ? Des enfants qui n’ont jamais été à l’école, qui travaillent dès leur plus jeune âge ou qui se marient trop tôt. Le conflit leur vole tous espoirs et perspectives d’avenir. Ainsi, une génération tout entière risque d’être « perdue ». Pour combattre cette réalité, Terre des hommes s’est joint à l’initiative « No Lost Generation ».

L’initiative No Lost Generation met en lumière le triste sort réservé aux enfants victimes de la guerre en Syrie, qui se retrouvent témoins d’une extrême violence et à la fois complètement déracinés. C’est une génération entière qui risque d’être perdue. La campagne se concentre essentiellement sur les besoins d’éducation et de protection des enfants. L’initiative vise également à offrir davantage d’occasions aux jeunes de s’associer aux décisions qui concernent leur vie.

Nous sommes partenaires de cette campagne depuis novembre 2016. Nos activités auprès des enfants réfugiés en Syrie, au Liban, en Jordanie et en Irak soutiennent cet objectif commun : offrir aux enfants la protection et la sécurité dont ils ont besoin. Nous collaborons avec des leaders religieux afin qu’ils sensibilisent les communautés sur l’importance de protéger cette génération contre le décrochage scolaire et le mariage précoce. Nous fournissons également un soutien psychosocial et des activités éducatives pour améliorer le bien-être des enfants réfugiés ou déplacés, traumatisés par la guerre et le déracinement forcé.

En soutien à l’initiative No Lost Generation, nous portons la voix de ces enfants en racontant leurs histoires et en menant des recherches comme par exemple sur le mariage précoce. Nous souhaitons ainsi créer une tribune où les enfants peuvent s’exprimer, se faire entendre et se projeter dans l’avenir.

Crédit photo: © Tdh/Ollivier Girard

«Nous devons rendre le monde attentif au fait que les enfants sont les principales victimes des conflits, et leurs besoins sont prioritaires si nous voulons éviter de conséquences sur le bien-être, la sûreté et l’éducation des générations à venir.»

Céline Lefebvre, Responsable régionale pour le Moyen Orient et l’Afrique du Nord

Lire la suite...