Urgence Sahel
Soutenez les besoins urgents des enfants du Sahel affectés par la crise alimentaire  
10.08.2022 - Actualité

La situation critique des femmes afghanes

Presqu’une année après la prise de pouvoir des talibans, les besoins humanitaires de l’Afghanistan continuent d’augmenter à une vitesse folle. Les équipes de Terre des hommes (Tdh) sur place s’efforcent de poursuivre leurs activités malgré les adversités et mènent à bien tous les projets en cours dans le pays.

Zahar* vient de donner naissance à son neuvième enfant dans la région de Kaboul. Suivie par les sages-femmes de Tdh depuis le début de sa grossesse, elle sort de l’hôpital seulement trois heures après son accouchement à cause de la surcharge de l’hôpital. En arrivant chez elle, les sages-femmes découvrent une mère en constante souffrance et victime de saignements. Après lui avoir prescrit des médicaments et stoppé l’hémorragie, Zahar et sa fille sont saines et sauves. Malheureusement, toutes n’ont pas cette chance… Quelles auraient été leurs chances de survie sans une intervention externe? Difficile d’y répondre, mais une chose est sûre, c’est qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé et que les femmes enceintes en Afghanistan subissent un stress et une incertitude sur leur avenir et celui de leur enfant qui pèse sur leur santé.

Une crise alimentaire sans précédent a éclaté. Selon l’ONU, 95% de la population ne mange pas à sa faim. Un chiffre alarmant. Au niveau de leur santé, les femmes afghanes ont d’énormes difficultés à accéder à des soins de qualité. Cette situation s’avère d’autant plus critique lors des grossesses.

La majorité du personnel de Tdh sur place est féminin, ce qui facilite l'accès aux femmes enceintes les plus à risque jusque dans leurs propres foyers. Nos sages-femmes détectent les complications et apportent un soutien direct lorsque c’est nécessaire. Il peut s’agir d’aide alimentaire pour la famille, de soutien financier pour permettre d’accéder à des médicaments ou de prodiguer des soins. Consciente de l’ampleur des besoins et de la nécessité de trouver une solution sur le long terme, Tdh est déterminée à protéger les nombreuses familles touchées par la situation, en collaboration avec d’autres organisations sur place et avec les autorités.

Aux problèmes de santé physique s’ajoutent tous les soucis psychologiques et sociaux dont le glaçant témoignage d’Ela* est un exemple. Enceinte de son huitième enfant, Ela vit une grossesse à risque due à sa pression artérielle largement au-dessus de la moyenne. La cause de son stress vient des menaces constantes de son mari qui a toujours dit vouloir vendre l’enfant si sa femme retombait enceinte. La situation économique de la famille est désastreuse et la peur envahit la future mère. Elle demande de l’aide aux sages-femmes de Tdh afin de discuter avec son mari et d’instaurer une méthode de contraception adaptée et une conciliation familiale pour sauver son bébé. La santé psychosociale des enfants et de leurs proches est une des composantes de l’aide apportée, il est nécessaire de soutenir les enfants dans tous les aspects possibles.

«Les femmes et les enfants sont les plus touchés par la crise en Afghanistan», observe Claudio Rini, directeur des opérations chez Tdh, de retour de Kaboul. «Les nouvelles règles du gouvernement détériorent la mobilité, la participation et les choix de vie des femmes et par la même occasion ceux des enfants.» La longue instabilité politique dans le pays, la sécheresse et les pénuries font de la crise humanitaire en Afghanistan l’une des plus destructrices de notre temps. Ces problématiques renforcent la pertinence de nos actions dans le pays.

*Noms d’emprunt

Crédits photos : ©Tdh