28.05.2019 - Actualité

Terre des hommes prend des mesures de stabilisation

Un déficit important a été constaté lors de la clôture des comptes 2018 de la fondation Terre des hommes (Tdh). Une mauvaise estimation des recettes nous contraint à recentrer notre action et à restructurer l’organisation pour poursuivre notre mission pour les enfants.

Un déficit de CHF 14,5 millions a été constaté lors de la clôture de nos comptes 2018. Ce montant est supérieur de CHF 7,5 millions aux prévisions, pour un volume total de CHF 113 millions. Ce déficit n'est dû ni à un détournement de fonds ni à une malversation. Il s’explique par la mise en place d’un système de pilotage budgétaire insuffisant, entraînant une erreur d’estimation des recettes.

Des mesures pour préserver nos activités

Afin de préserver le cœur de nos activités sur le terrain, nous mettons en place une importante restructuration de notre siège lausannois. Le plan annoncé mardi 28 mai implique le licenciement de 45 personnes sur 220, auquel s’ajoutent 12 départs volontaires. Tous les niveaux de l’organisation sont touchés. Cette décision permettra une économie de CHF 7,5 millions d’ici fin 2020.

La direction est également concernée. Une directrice générale ou un directeur général sera nommé.e ad interim dans les prochaines semaines et cette personne accompagnera la phase de transition.

Hausse des besoins d’aide à l’enfance

L’organisation déplore d’autant plus cette situation que les besoins d'aide à l’enfance ne cessent de croître, en particulier dans les contextes de crises humanitaires. Dans un secteur en pleine mutation, aux contraintes croissantes, Tdh a amélioré la vie de 4,2 millions de bénéficiaires dans plus de 40 pays en 2018. Une hausse rendue possible notamment grâce à une approche en santé materno-infantile portée par son secteur innovation.

Tags associés
Retour aux Actualités