Urgence Rohingyas
850'000 Rohingyas réfugiés au Bangladesh affrontent les premières pluies sous des abris de fortune Plus d'info
30.01.2018 - Actualité

Trois grands défis pour l'aide à l'enfance en 2018

Les enfants sont les premières victimes des conflits qui continuent d’embraser de nombreux pays. Les violences, mais aussi les catastrophes naturelles risquent de causer d’importants besoins humanitaires cette année. Quels sont les trois grands défis qui nous attendent en 2018?

Mousson à haut risque pour les Rohingyas

Terre des hommes soutient les Rohingyas au Bangladesh depuis 2017.

Le pire pourrait encore s’ajouter au calvaire des 860'000 réfugiés Rohingya au Bangladesh. Alors qu’ils survivent dans des conditions d’extrême précarité après avoir fui les violences au Myanmar, la saison des pluies qui commence en mars et culminera pendant l’été avec la mousson et de possibles cyclones s’annonce comme une véritable catastrophe. Les inondations menacent les 500'000 enfants du camp en augmentant l’insalubrité et la propagation de maladies, telles que la dysentrie, les diarrhées aigües et la diphtérie. Des déplacements de terrain sont également à craindre, les camps de fortune de Cox’s Bazar étant installés sur des collines déboisées. Pour prévenir ce risque, Terre des hommes a construit ses centres communautaires et de santé en hauteur et avec des matériaux adaptés. Nous soutenons les Rohingyas, principalement les mères et leurs enfants victimes de malnutrition depuis 2017.

Irak, un toit pour ceux qui l’ont perdu

De nombreux déplacés en Irak retrouvent leur lieu d'origine en ruines.

La fin officielle de la guerre contre le groupe Etat islamique en Irak ne sonne pas celle des besoins humanitaires pour les familles. Pour la première fois, elles sont plus nombreuses à tenter de retrouver leur lieu d’origine qu’à le quitter: 3,2  millions de personnes sont retournées dans leur lieu d’origine contre 2,6 millions de déplacés à la fin de l’année passée, observe l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Première organisation d’aide à l’enfance à aider les familles sur la ligne de front, Terre des hommes est aussi là pour les soutenir dans leur retour. Beaucoup d’entre elles retrouvent leur maison en ruines. En collaboration avec l’organisation Better Shelter nous allons distribuer 1500 abris aux personnes qui en ont le plus besoin. Ces habitations au design conçu par la Fondation Ikea peuvent être emportées par les familles déplacées et reconstruites à proximité de leur ancien foyer détruit.

Améliorer le diagnostic des enfants en Afrique de l’Ouest

L'application IeDA améliore le diagnostic médical au Burkina Faso,

La santé reste un droit inaccessible pour de nombreux enfants en Afrique de l’Ouest. Un enfant sur dix meurt avant ses cinq ans au Burkina Faso. Améliorer le diagnostic médical permettrait de sauver les vies de nombreux enfants. C’est ce que nous faisons avec l’application IeDA. Grâce à notre innovation, le personnel médical burkinabé a consulté un million d’enfants depuis 2014. Cet outil aide le personnel de santé à mieux diagnostiquer les enfants en enregistrant leurs données sur une tablette numérique. Notre objectif pour cette année est d’étendre la portée de ce projet en collaboration avec le gouvernement du Burkina Faso, ainsi qu’à d’autres pays afin de contribuer à sauver davantage de vies d’enfants en 2018.

Crédit photos: © Tdh