Famine au Soudan du Sud
Familles et enfants n'ont plus accès à la nourriture et aux biens de première nécessité en quantité suffisante. Lire plus
10.02.2017 - Actualité

Vente d'oranges: «J’ai envie d’aider, mais je ne sais pas comment faire.»

Dans un mois se déroulera LA traditionnelle vente d’oranges de Terre des hommes. Et si vous aussi vous participiez? C’est l’occasion de franchir le pas et monter un stand, en toute simplicité! Et ainsi contribuer aux projets de santé en faveur des enfants dans le monde.

Organiser votre propre stand n’est pas difficile. Nous fournissons les oranges et le matériel de visibilité comme les affiches et les flyers. Nous pouvons également nous charger de faire la demande d’autorisation pour votre stand. Après la vente, nous fournissons une attestation de bénévolat à ceux qui le souhaitent.

Comment s’y prendre?

Choisissez l’emplacement avec soin

L’emplacement exclusif et dans un endroit bien fréquenté est la clé du succès. L’année passée, Christine Niggeler et ses deux fillettes de 7 et 11 ans ont décidé de monter un stand à Morrens, commune de mille habitants située dans le Gros-de-Vaud. Ce samedi matin, leur modeste stand était bien visible à l’entrée de la déchetterie, sur la place du village. Elles ont proposé les fruits à l'emporter et du jus fraîchement pressé sur place. En l’espace de deux heures, elles ont presque vendu une centaine d’oranges!

Mobilisez vos amis

Isabelle Lanini tient un stand à la place de la Palud à Lausanne depuis plus de dix ans. «Je recrute tous mes amis et c’est ensemble que nous arrivons à un résultat formidable», explique-t-elle. Certains d’entre eux n’avaient jamais fait de bénévolat avant, mais ils n’ont pas hésité à l’aider. «Et chaque année, ils sont une dizaine à répondre à nouveau à mon invitation.»

Aider en groupe est également une bonne façon de garantir le succès de la vente: Durant une semaine, une classe de 9ème année à Bulle a tenu un stand d’oranges lors de la récréation. Les élèves ont proposé une collation vitaminée et solidaire à leurs camarades. Ils ont vendu trois caisses d’oranges en quatre jours et récolté ainsi près de 600 francs.

Vendez avec le sourire

Aborder les passants avec un sourire et dans la bonne humeur est d’une aide précieuse pour entrer en contact avec un inconnu. La chance que la personne prenne le temps de s’arrêter et se laisse convaincre par l’achat d’oranges pour la bonne cause augmente considérablement si la personne lui est sympathique.

Des ambassadeurs impliqués pour une bonne cause

«Il y a deux ans, l’animateur de la RTS, Jonas Schneiter a rejoint mon équipe de bénévoles: il était super motivé!», se souvient Isabelle Lanini (photo ci-dessus). L’année passée, c’est Laetitia Guarino, ancienne Miss Suisse, qui lui a prêté main-forte sur le stand. Les passants étaient ravis de rencontrer une personnalité qui s’engage pour une bonne cause et lui ont facilement acheté des oranges. «L’affluence était grande et, à 16 heures, nous avions déjà tout vendu, bien avant la fermeture des commerces!», ajoute-t-elle avec satisfaction. Cette année encore, les 10 et 11 mars, nous allons pouvoir compter sur le précieux engagement et le grand sourire de nos ambassadeurs pour attirer les foules.

Faites le pas et contactez-nous! Lire plus sur la vente d’orange

Crédit photos: ©Tdh

Haut: Laetitia Guarino, ancienne Miss Suisse, vend des oranges avec sa soeur Ludivine en 2016. 

Bas: Jonas Schneiter, animateur RTS et Isabelle Lanini, bénévole Tdh, à la place de la Palud à Lausanne.