closed
urgence

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Cette action est menée en collaboration avec Coop et Frupale SL, producteur d’oranges depuis 3 générations dans la région de Valence (Espagne). Cette société est certifiée assurant une production respectueuse de l’environnement, et garantit une approche responsable de la santé et de la sécurité des travailleurs.

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre
17.12.2018 - Communiqués de presse

L'intelligence artificielle pour sauver des vies d’enfants

Améliorer le diagnostic des maladies infantiles et sauver des vies: tels sont les objectifs poursuivis conjointement par l’Université de Genève (UNIGE) et Terre des hommes dans le cadre d’un protocole d’accord signé entre les deux partenaires. Cette collaboration trouve une première application pratique, soutenue par la Fondation Cloudera, qui vise à intégrer l’intelligence artificielle dans un projet de santé mené au Burkina Faso par Terre des hommes, plus grande organisation suisse d’aide à l’enfance. Depuis quatre ans, quatre millions de consultations médicales ont déjà été digitalisées au Burkina Faso grâce à une simple tablette. Ces données permettront bientôt de suivre les épidémies en temps réel et de mieux cibler les besoins de formation.

Lire le communiqué de presse conjoint Tdh-UNIGE

© Tdh

Retour à l'Espace média