Urgence Afghanistan
Les enfants en Afghanistan ont besoin de votre aide.  
28.03.2021 - Communiqués de presse

Les oranges virtuelles font un carton

Malgré un contexte sanitaire difficile, la vente d’oranges de Terre des hommes a pu avoir lieu. Grâce à la motivation des bénévoles, à la générosité du public et à la fidélité des entreprises, plus de CHF 375'000 ont été récoltés. Les oranges virtuelles, la grande nouveauté de cette année, ont attiré plus de 1600 visiteurs qui se sont prêtés au jeu.

Malgré les restrictions dues à la pandémie, la traditionnelle vente d’oranges de Terre des hommes (Tdh) a pu se dérouler dans plusieurs cantons. Toutefois, l’organisation n’a pas été de tout repos.

« Cette année, le contexte sanitaire a énormément impacté la vente, qui a sans doute été l’une des plus compliquées à organiser depuis 1962. Des désistements et des annulations nous sont parvenus au dernier moment. Nos bénévoles se sont montrés extrêmement engagés et nous les en remercions. Tout comme nous remercions les entreprises et les donateurs qui sont restés fidèles, malgré les difficultés rencontrées durant cette période, » conclut Thierry Monnin, chargé des actions nationales de Tdh.

Cette édition a été l’occasion de tester une nouvelle plateforme de don, ce qui a donné naissance aux oranges virtuelles. Crée dans le but de sensibiliser un profil de donateurs différent, le jeu proposé sur la plateforme permet aussi de faire un don sans se déplacer à l’un des stands. Le site a attiré plus de 1600 visiteurs de toute la Suisse et de tous les âges. Le lien est accessible jusqu’au 10 avril : www.myorange.tdh.ch

Au total, plus de CHF 375'000 ont été récoltés. Les bénévoles ont fait preuve d’imagination en adaptant la vente aux mesures sanitaires. Certains ont même mis leur endurance au profit des oranges, en sillonnant les rues sur des vélos cargo. Les dons récoltés sont en faveur des enfants, durement affectés par les conséquences du Covid-19 ; depuis son apparition, les besoins sur le terrain sont énormes.

Photo : Philippe Jaquet. Les bénévoles lors de la vente d'oranges à Bâle; de gauche à droite, Zully Schläpfer, Irène Bechtel, Hans Weenink.

 

Tags associés
Retour à l'Espace média