Urgence Ukraine
Les enfants d’Ukraine et leurs familles ont besoin de votre aide  
26.02.2022 - Communiqués de presse

Le stress des enfants d’Ukraine

L’escalade des hostilités en Ukraine impacte la population civile et des enfants fortement stressés par des années de tensions. L’organisation suisse d’aide à l’enfance Terre des hommes est fortement préoccupée par la situation.

Terre des hommes (Tdh) est présente en Ukraine, avec un bureau à Kyiv, un deuxième à Mariupol et un troisième à Severodonetsk, à une vingtaine de kilomètres de la ligne de front. L’année dernière, nous avons soutenu 5000 habitant.e.s du Donbass, dont une majorité d’enfants. Nous travaillons auprès de la population depuis 2015, en particulier dans le soutien psychosocial d’enfants fragilisés par des années de tension. Depuis la récente escalade des hostilités, nous sommes très préoccupés par leur sécurité, leur bien-être et leur intégrité à la fois physique et mentale.

« Les familles du Donbass vivent un stress inimaginable. Les enfants avaient déjà besoin d’un soutien psychosocial pour vivre leur quotidien.  Aujourd’hui leur situation empire de manière dramatique. Depuis l’intensification des bombardements, ils craignent pour leur vie, celle de leurs parents et celle de leurs proches. En fuite ou réfugiés dans des abris, certains ne dorment plus depuis des jours. Ils ne savent pas s’ils vont revoir leur maison. Ce que vivent ces enfants aujourd’hui est terrible. Nous sommes extrêmement inquiets », explique Barbara Hintermann, directrice générale de Tdh à Lausanne.

Nous appelons toutes les parties au conflit à éviter toute forme de violence et à protéger la population civile, en particulier les enfants, et à préserver l’accès aux services de base comme la santé, l’eau potable et la nourriture. Les familles contraintes de quitter leur foyer doivent être autorisées par les différentes parties à chercher un refuge et un soutien pour subvenir à leurs besoins de protection.

Nous rappelons à toutes les parties que, selon le droit international humanitaire, toute attaque doit être proportionnée et que toutes les précautions nécessaires doivent être prises pour éviter les pertes civiles. Tdh réaffirme que les droits de chaque enfant doivent être respectés et que leur protection doit être assurée, sans distinction d'origine.