Landry,
Ancien travailleur dans les carrières de gravier

Landry, jeune Béninois, travaillait dans les carrières de pierre du Nigéria jusqu'à son arrestation par des agents de l'immigration. Ils l'ont immédiatement confié à l'équipe de Terre des hommes présente à Abeokuta.

Fuir les carrières de graviers

Landry, jeune Béninois, travaillait dans les carrières de gravier du Nigéria jusqu’à son arrestation par des agents de l’immigration. Ces derniers l’ont immédiatement confié à l’équipe de Tdh présente à Abeokuta, près des carrières.

Le jeune garçon a d’abord été écouté, mis en confiance, et conduit vers un centre de santé pour soigner une grosse plaie qu’il avait au pied. Pour faciliter le retour dans sa communauté d’origine, les agents de l’immigration devaient ensuite l’aider à rentrer chez lui, à trouver une formation et à se réintégrer dans sa famille. Cependant, quelques temps plus tard, Landry avait mystérieusement disparu.

Ce n’est qu’une année après que le jeune garçon a été retrouvé. Il avait été forcé de retourner travailler dans les carrières de gravier. En mauvaise santé, car souvent privé de nourriture et battu, il a pu fuguer pour retrouver Tdh. L’équipe au Nigéria l’a immédiatement pris en charge et mis en place les premières étapes de sa réintégration, fixant avec lui ses objectifs et les moyens pour y parvenir. En quelques heures, Landry a été ramené, selon son souhait, dans son pays, le Bénin, où il a été accueilli par une autre équipe de Tdh, à Zakpota, échappant ainsi à ses employeurs. Les travailleurs sociaux de Tdh lui ont assuré un environnement sécurisé et l’ont accompagné tout au long de sa réintégration. Landry est aujourd’hui apprenti photographe à Bohicon.

Nom d'emprunt