Marius,
bénéficiaire de Tdh en Roumanie

« J’aimerais devenir pilote, mais je sais qu’il faut avoir de bonnes notes et étudier beaucoup », a confié Marius, enchanté de sa visite de la tour de contrôle de l’aéroport de Bucarest lors de la Journée de la relève.

 

Une relève assurée

Marius fait partie d’une famille de douze enfants. Lorsque sa mère est décédée, son père a fait ce qu’il pouvait pour continuer à soutenir seul cette grande famille, mais l’aînée a malgré tout dû quitter l’école pour l’aider.

Marius et son frère sont dans la même classe car Daniel, qui a un an de plus, a redoublé une année. Les deux garçons ont également failli abandonner l’école mais heureusement, ils participent à plusieurs programmes soutenus par Terre des hommes après les cours et pendant les vacances. Leurs performances scolaires ont augmenté de manière significative. « C’était extraordinaire de voir les progrès qu’ils réalisaient en lecture, en écriture et en calculs », se souvient Claudia Dinca, l’assistante en protection de l’enfance Tdh qui les a suivis. Marius et Daniel se sentent bien à l’école. Ils se sont fait des amis, ont plus confiance en eux et partagent leurs progrès quotidiens.

Lors de la Journée de la relève, Marius est devenu contrôleur de la circulation au sol dans le plus grand aéroport de Bucarest. Du haut de ses 11 ans, il a réussi à mener à bien l’arrivée d’un avion. « J’aimerais devenir pilote, mais je sais qu’il faut avoir de bonnes notes et étudier beaucoup », a confié Marius, enchanté de sa visite de la tour de contrôle.

Nom d’emprunt