Pavlo, 14 ans,
enfant réfugié en Ukraine

Avant le conflit, Pavlo travaillait bien à l’école et adorait l’athlétisme. Pendant les premiers mois dans sa nouvelle classe, il s’est pourtant senti seul et agressif, jusqu’au jour où son professeur lui a proposé de se rendre à la ludothèque.

Redonner la joie de vivre aux enfants

Pavlo est un garçon de 14 ans originaire de Louhansk. Sa famille a déménagé à Kramatorsk l’année dernière. Avant le conflit, le jeune garçon avait de bonnes notes à l’école et était passionné d’athlétisme. Les premiers mois dans sa nouvelle école à Kramatorsk furent particulièrement difficiles. Il était souvent en colère, agressif, et se disputait avec ses camarades de classe. Il se sentait seul, pas à sa place, et sa plus grande peur était de ne plus jamais pouvoir faire de sport.

Un jour, son professeur l’a invité à venir à la ludothèque. Les enfants de l’école de Pavlo l'avaient appelée «Hippopotame». Pour eux, l’image de cet animal, gros, calme et gentil illustre bien leur “convalescence” et le retour à la vie normale: lentement, mais surement. Au début, Pavlo et ses camarades de classe n’étaient pas très amis. Pourtant, peu à peu, il a commencé à participer aux jeux créatifs et s’est finalement entièrement intégré à l’école et dans la communauté. Si bien qu’un jour, Pavlo a dit à son professeur: «Nous devrions finir chaque jour comme ça. Merci!» L’adolescent fait à nouveau du sport et a retrouvé sa zone de confort.

Terre des hommes s’est associée avec les enseignants et psychologues de Kramatorsk, une petite ville dans l’est de l’Ukraine au cœur du conflit. Cette collaboration a pour but d’améliorer le soutien psychologique et social apporté aux enfants dans les communautés accueillant des personnes déplacées internes. Ensemble, ils ont développé des espaces créatifs pour les enfants et les ont appelés ludothèques.

Nom d'emprunt