COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Manjuara, 9 mois,
guérie de la malnutrition

À neuf mois, Manjuara souffrait de malnutrition aigüe sévère. Hospitalisée, elle a survécu grâce au projet de lutte contre la malnutrition mis en place par Tdh dans la région du Bengale-Occidental en Inde.

La soif de vivre

Âgée d’à peine neuf mois, Manjuara ne pesait que 5,8 kg alors que le poids moyen à cet âge se situe entre 8 et 9 kg. Elle risquait donc de mourir. Un agent de santé l’a repérée pendant un examen de suivi de croissance pour les enfants en bas âge et a diagnostiqué chez elle une malnutrition aigüe sévère qui demandait une prise en charge médicale urgente. Les suivis de croissance sont organisés par Tdh conjointement avec les agents de santé du Gouvernement. Tous les enfants du village y sont pesés, leur taille et tour de bras mesurés. Ces informations sont ensuite reportées sur la fiche de santé personnelle.

La petite Manjuara a immédiatement été hospitalisée dans le centre nutritionnel ouvert par Terre des hommes, à Patharpratima. Trois semaines plus tard, Manjuara se porte mieux, elle a pris du poids. Sa mère témoigne: «Je suis heureuse que mon enfant ait retrouvé le sourire». Une fois de retour au village, toute la famille se presse pour la serrer dans ses bras.

Dans la région des Sundarbans, l’histoire de Manjuara n’est pas un cas isolé. Plus du tiers des enfants ont un poids inférieur à la norme et un enfant sur cinq âgé de moins de cinq ans souffre de malnutrition aigüe.

Nom d'emprunt