Sara Aly Elzanaty,
entraîneur de football féminin de Tdh

«Oui, vous pouvez le faire!»

«C’était mon idée de proposer du football féminin à New Damiette en Egypte. Le club local n’acceptait pas les filles. Je voulais leur répondre Oui, vous pouvez le faire! et ainsi promouvoir l’égalité par le sport. Bien que la société commence à accepter l’idée que les filles fassent du sport, les mentalités restent très conservatrices: l’entrainement des femmes en public est toujours considéré comme inapproprié.

Dans nos séances de foot, nous offrons aux filles un environnement sûr pour jouer, mais aussi un espace pour qu’elles puissent s’exprimer. Beaucoup de filles sont isolées. L’une d’entre elles était très déprimée et a tenté de mettre fin à ses jours. Le football lui a permis de reprendre confiance en elle. Les filles apprennent à dire non et à se demander: Qu’est-ce que je veux dans la vie? Cela permet d’éviter ou de surmonter des situations problématiques comme les mariages précoces, le harcèlement sexuel et les difficultés familiales.

La plupart des gens pensent que le football est réservé aux garçons. Je veux montrer aux parents comment leurs filles améliorent leur confiance en elles grâce au sport. Les mentalités doivent évoluer. Je m’engage pour que les filles puissent jouer et se sentir libres.»

 

Lire notre reportage sur les activités de football pour les enfants en Egypte