COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Barbara Hintermann,
Directrice générale de Tdh

"Tdh continuera à développer des approches innovantes qui offrent des réponses adaptées, efficaces et responsables face aux besoins des enfants d'aujourd'hui."

Barbara Hintermann, directrice générale de Tdh, répond à trois questions sur le futur de l’organisation

Comment le passé et l'avenir de Terre des hommes sont-ils liés ?

Nous sommes étroitement liés à notre histoire. Toute l'expertise et l'expérience que nous avons acquises sont basées sur notre passé. Tdh bénéficie d’une excellente réputation en tant qu’ONG en Suisse grâce à toutes les personnes qui nous soutiennent, comme les bénévoles qui sont aussi nos porte-paroles.

Quels sont les défis pour Tdh dans le monde ?

Les enfants sont confrontés à de très nombreuses difficultés pour accéder à leurs droits. Récemment, la crise du Covid-19 a encore aggravé la situation, car les enfants défavorisés souffrent souvent de l’enchaînement des conséquences indirectes de la pandémie. 1,5 milliard d’enfants dans le monde ont été affectés par la fermeture des écoles, ce qui augmente le risque de malnutrition, car bien souvent, c’est là que les élèves reçoivent leur repas principal. Ceci met les parents sous pression car ils doivent trouver de nouveaux revenus pour couvrir ces frais de nourriture. Le stress des parents peut parfois dégénérer en comportements violents envers leurs enfants. Les enfants eux-mêmes sont parfois forcés à travailler pour contribuer au revenu de leur famille, ce qui met en péril leur éducation et augmente les risques de décrochage scolaire à long terme.

Comment Tdh se positionne-t-elle dans les années à venir ?

Nos priorités sont la défense des droits et la protection des enfants. Nous continuerons à accorder une attention particulière à l'amélioration de la santé des enfants de moins de cinq ans et à la protection des enfants touchés par la migration ou en conflit avec la loi. Nous ne pouvons y parvenir qu'en collaboration avec les partenaires et les communautés locales.

Une de nos approches principales est de renforcer la participation des enfants. En les impliquant non seulement dans l’identification de leurs besoins, mais en les écoutant sur comment y répondre au mieux. Nous avons par exemple lancé l'initiative #CovidUnder19 qui recueille les opinions des enfants sur la manière de répondre à la pandémie.

Tdh continuera à développer des approches innovantes qui offrent des réponses adaptées, efficaces et responsables face aux besoins des enfants d'aujourd'hui. Cela passe par exemple par la santé numérique ou l’utilisation de plateformes en ligne pour les professionnel·le·s de la protection de l’enfance.

Tout cela, nous ne pouvons le réaliser que collectivement grâce au dévouement de notre personnel, de nos bénéficiaires, de nos partenaires locaux, des donateurs et donatrices et de toutes celles et ceux qui nous soutiennent. C'est vous qui nous faites rayonner.