Vidéo

Le concept “Keyhole garden”, un projet pilote au Bangladesh

Retour à la mediathèque

Description

Le "Keyhole garden" a était développé à l’origine par des agriculteurs africains pour protéger leurs cultures du vent et du sable. Adapté localement au Bangladesh dans le jardin végétal d’Afzal avec le concours du staff de Terre des hommes, le concept "Keyhole garden" peut aussi protéger les cultures des fortes pluies des moussons et des eaux salées provenant des inondations et des tempêtes ; éléments qui détruisent littéralement les cultures. Si ce concept vient à être largement adopté, ce serait une solution préventive à la malnutrition, dans la mesure où les cultures des agriculteurs seraient protégées. « Il y a deux jours, mon jardin potager a été détruit par l’eau salée et les pluies de la mousson », nous dit Afzal, la première personne à tester le nouveau design proposé par Tdh et son partenaire technique "Greendots":http://www.greendots.ch/ . « L’orage a tout détruit – seul le jardin « keyhole » a été épargné. »

Infos

Publié par Terre des hommes
Date 02.11.2015
Durée 02:43 minutes
Auteur Terre des hommes
Description
   

Terre des hommes

Le "Keyhole garden" a était développé à l’origine par des agriculteurs africains pour protéger leurs cultures du vent et du sable. Adapté localement au Bangladesh dans le jardin végétal d’Afzal avec le concours du staff de Terre des hommes, le concept "Keyhole garden" peut aussi protéger les cultures des fortes pluies des moussons et des eaux salées provenant des inondations et des tempêtes ; éléments qui détruisent littéralement les cultures. Si ce concept vient à être largement adopté, ce serait une solution préventive à la malnutrition, dans la mesure où les cultures des agriculteurs seraient protégées. « Il y a deux jours, mon jardin potager a été détruit par l’eau salée et les pluies de la mousson », nous dit Afzal, la première personne à tester le nouveau design proposé par Tdh et son partenaire technique "Greendots":http://www.greendots.ch/ . « L’orage a tout détruit – seul le jardin « keyhole » a été épargné. »

Retour à la mediathèque

Médias liés