Brésil

Le Brésil compte 21 des 50 villes les plus dangereuses au monde. Les enfants grandissent dans un environnement où la violence, la drogue et les gangs armés font partie de la vie quotidienne. Terre des hommes réduit ces risques et protège les adolescents en encourageant des solutions pacifiques. Nos experts locaux forment les professionnels à la justice restauratrice afin d’aider les jeunes à sortir du cycle de la violence.

Ce que nous faisons

Accès à la justice

Les enfants et les jeunes en conflit avec la loi reçoivent l’assistance de nos spécialistes. Ces derniers forment les professionnels du système judiciaire à l’approche restauratrice, une approche qui favorise la réintégration des jeunes dans la société. Cette méthode permet de trouver des alternatives à la prison: les jeunes peuvent assumer leurs responsabilités en réparant leurs actes. En reconnaissance du travail accompli, nous avons reçu un certificat d’honneur du gouvernement fédéral. Pour prévenir la violence chez les jeunes, nous encourageons la médiation dans les écoles publiques et enseignons aux instituteurs et élèves des techniques de résolution de conflit pacifique. Nous organisons des sessions de sensibilisation au dialogue constructif.

Maria habite dans la banlieue de Fortaleza. Après une rupture, son ancien petit ami a commencé à la menacer. Elle a pris peur. Notre aide a permis au garçon de changer d’attitude et à Maria de se sentir en sécurité.

Maria, habitante de la banlieue de Fortaleza

Lire la suite...

Terre des hommes au Brésil

Nombre de bénéficiaires en 2017

 

6172 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

0 / 5

Budget 2018

 

CHF 261'338

 

 

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1970
Terre des hommes collabore avec des ONG locales pour aider notamment les enfants en situation de handicap.
1983
Début d’un projet de soutien communautaire à Tauá, dans le Nordeste, suite à une grande sécheresse. Il a été repris en 1999 par deux coopératives locales.
1986
Le premier projet pour les enfants en situation de rue s’ouvre dans la région de Fortaleza. Depuis 1996, l’association Curumins gère le projet avec le soutien financier et technique de Tdh.
2000
Suite aux résultats encourageants obtenus à Fortaleza, les autorités de São Luis demandent à Terre des hommes de développer un travail similaire dans leur ville. Le nouveau projet vise créer un réseau entre les organismes de la ville pour répondre aux besoins des enfants des rues.
2002
Ouverture du centre de Terre des hommes « Cirque Baixada » dans l’État de Rio qui accueille et soutient les enfants en situation de rue, et les aide à se réintégrer dans la société.
2009
Lancement d’un projet de justice juvénile dans l’État du Maranhão.
2011
Début du projet régional de justice juvénile restauratrice dans la région Nord et Nord-est du Brésil.
2014
Terre des hommes signe un protocole national avec plusieurs institutions d’importance nationale pour renforcer la justice juvénile restauratrice au Brésil.
2017
Tdh au Brésil est reconnue comme l’une des 100 meilleures ONGs brésiliennes.
2017
Tdh et la Défense publique de l’Etat du Ceara signent un accord de coopération afin de mettre en place un centre de justice restauratrice (CJR) dans la prise en charge des adolescents en conflit avec la loi.
2018
Terre des hommes signe un accord de coopération avec le Secrétariat de la Justice et de la Citoyenneté de l'État de Ceará, pour la mise en place du Programme de Protection des Victimes et des Témoins en Danger.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2017
Les pratiques communautaires dans la protection des enfants. Les cas du Brésil, de la Colombie, du Pérou, de l’Equateur et du Nicaragua
Thematic Policy 2014 - Restorative Juvenile Justice
Courage n° 55 - L’espoir au cœur des favelas

En savoir plus...