COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Equateur

En Equateur, dans les milieux pauvres, les enfants vivent la violence au quotidien. Dans ce contexte, nous accompagnons les jeunes en conflit avec la loi et les aidons à se réintégrer dans la société.

Ce que nous faisons

Accès à la justice

Nous développons des mesures alternatives à l’emprisonnement pour les jeunes en conflit avec la loi dans le but de garantir leur réinsertion dans la société. En collaboration avec le système judiciaire, nous formons les juges, les procureur·e·s, les avocat·e·s, le personnel de prison et de police à la justice juvénile restauratrice. Les ludothèques installées dans les centres de détention permettent aux jeunes en conflit avec la loi de renforcer leurs compétences et d’apprendre à se responsabiliser par le jeu, afin de mieux se réintégrer dans la société lors de leur libération.

Humberto a grandi dans un environnement pauvre et ses parents n’avaient pas les moyens de le nourrir suffisamment. Né avec un handicap physique, il était en état de dénutrition lorsqu’un agent communautaire de Terre des hommes l’a rencontré.

Humberto, habitant de l’une des communautés de Santo Domingo de los Colorados

Lire la suite...

Terre des hommes en Equateur

Nombre de bénéficiaires en 2019

 

1478 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

0 / 5

Budget 2020

 

CHF 435'148.-

 

 

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1988
Début de la mission de Terre des hommes en Equateur avec l’ouverture de structures d’accueil pour les enfants livré·e·s à elles et eux-mêmes dans une décharge publique de Quito. Très vite, nos projets ont été repris par la Fondation Niñez y Vida, une ONG locale.
1991
Lancement d’un projet de crèches autogérées dans des quartiers défavorisés de Quito.
2002
Soutien au projet de lutte contre la maltraitance infantile et la violence au sein de la famille dans des quartiers défavorisés de la capitale.
2006
Ouverture d’un projet de santé mère-enfant, de protection de l’enfance et de développement communautaire à Santo Domingo.
2014
Ouverture d’un projet pilote de protection des enfants et adolescent·e·s contre l’exploitation, la traite, la maltraitance et la migration à risque.
2019
Les activités liées à l'accès à la justice, développées dans le cadre d'un projet d'une durée de 3 ans, se poursuivent avec un travail de plaidoyer auprès des autorités en faveur de la mise en place de lois permettant de mieux protéger les mineur·e·s.
2019
Promotion du Certificat d'études avancées (CAS, Certificate of Advanced Studies) en justice réparatrice pour mineur·e·s, un programme créé par Tdh, l'Université de Genève et l'Institut suisse des droits de l'Enfant.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2019
Les pratiques communautaires dans la protection des enfants. Les cas du Brésil, de la Colombie, du Pérou, de l’Equateur et du Nicaragua
Politique thématique 2014 - Justice Juvénile Restauratrice

En savoir plus...