Equateur

Nous aidons les jeunes en conflit avec la loi à se réintégrer dans la société et défendons leurs droits. Les enfants sont également protégés de l’exploitation et de la migration à risques. Nos projets aident aussi à prévenir les grossesses précoces.

La situation en Equateur

D’importantes poches de pauvreté existent dans le pays, et beaucoup d’enfants n’ont pas accès aux soins de santé de base. La violence est très présente, en particulier envers les jeunes chez qui les homicides sont l’une des premières causes de mortalité. Ceci s’explique en partie par une culture qui ne laisse que peu de place aux femmes, aux jeunes ayant connu des parcours atypiques, et qui rend difficile l’intégration des minorités.

Ce que nous faisons

Justice juvénile

Nous développons des mesures de substitution à l’emprisonnement pour les jeunes en conflit avec la loi, le but étant de garantir leur réinsertion dans la société. Notre travail s’effectue en collaboration avec la justice et les autres programmes de justice juvénile de Tdh. Des cours permettent aux différents acteurs de développer leurs compétences en justice juvénile, de prévenir ainsi les cas de violence et d’assurer le respect des droits fondamentaux des jeunes. Plus de 1'000 juges, procureurs, avocats, policiers, enseignants et personnel de prisons y ont participé en 2015.

Enfants migrants

Nos projets visent à protéger les enfants et jeunes qui migrent notamment à cause du manque de perspectives et du risque d’exploitation au travail, dans les communautés d’origine, ainsi que les lieux de destination. Sur place, nos experts locaux leur offrent du soutien scolaire et leur donnent accès à une meilleure information. Ils mènent aussi des activités de plaidoyer auprès des autorités et travaillent pour améliorer l’équilibre des genres. La signature d’une convention sur la mobilité des enfants avec le Parlement nous positionne comme un acteur clé dans la région.

Santé mère-enfant

Dans la province de Santo Domingo, nous travaillons avec les services de santé dans le but d’améliorer les conditions de santé des enfants et de leurs mères souvent adolescentes. En 2014, notre intervention dans le domaine de la santé a été entièrement reprise par l’État. Depuis 2015, nos équipes locales orientent leur travail sur la prévention des grossesses précoces dans ce pays où 26% des femmes déclarent avoir accouché avant leurs 19 ans. En 2015, nous avons aidé plus de 3'000 mères et enfants.

Aide d’urgence post-séisme

Un séisme de magnitude 7,8 sur l’échelle de Richter a frappé l’Equateur le 16 avril 2016. Tdh est intervenue rapidement dans les camps mis en place par le gouvernement pour y développer des activités psychosociales et récréatives destinées aux enfants affectés par le séisme. Tdh distribue également du matériel d’urgence afin d’améliorer les conditions des familles réfugiées dans les camps. Enfin, Tdh organise des activités de promotion à l’hygiène et à la santé telles que le lavage des mains, la gestion de l’eau, la promotion de l’allaitement maternel, et offre un accès à l’eau potable.

Humberto a grandi dans un environnement pauvre et ses parents n’avaient pas les moyens de le nourrir suffisamment. Né avec un handicap physique, il était en état de dénutrition lorsqu’un agent communautaire de Terre des hommes l’a rencontré.

Humberto, habitant de l’une des communautés de Santo Domingo de los Colorados

Lire la suite...

Terre des hommes en Equateur

Nombre de bénéficiaires en 2015

5'073 personnes

Employés expatriés / nationaux

1 / 40

Budget 2016

CHF 681'099.-

Lieux d'intervention

200 communautés rurales et urbaines dans tout le pays ainsi que Carchi, Quito et Santo Domingo.

Partenaires locaux

Fondation Niñez Y Vida.

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

1988
Début de la mission de Terre des hommes en Équateur, avec l’ouverture de structures d’accueil pour les enfants livrés à eux-mêmes dans une décharge publique de Quito. Très vite, nos projets ont été repris par la Fondation Niñez y Vida, une ONG locale.
1991
Lancement d’un projet de crèches autogérées dans des quartiers défavorisés de Quito.
2002
Début du soutien au projet de lutte contre la maltraitance infantile et la violence au sein de la famille dans des quartiers défavorisés de la capitale.
2006
Ouverture d’un projet de santé mère-enfant, de protection de l’enfance et de développement communautaire à Santo Domingo.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2016
Les pratiques communautaires dans la protection des enfants. Les cas du Brésil, de la Colombie, du Pérou, de l’Equateur et du Nicaragua
Politique thématique 2014 - Justice Juvénile Restauratrice

En savoir plus...