Urgence Rohingyas
Plus de 360'000 enfants victimes de violence ont trouvé refuge au Bangladesh. Ils ont besoin d’une aide immédiate.

Kosovo

Le Kosovo reste un jeune état marqué par des tensions interethniques. Beaucoup d’enfants, particulièrement ceux appartenant à des groupes marginalisés – comme les familles qui reviennent après avoir migré –, sont affectés par la pauvreté. Ainsi, plutôt que d’aller à l’école, les enfants recourent parfois à la mendicité et sont vulnérables au trafic et à l’exploitation. Dans ce pays d’Europe, nous renforçons les systèmes de protection de l’enfance et facilitons la réintégration des enfants migrants tout en défendant les droits des minorités défavorisées.

Ce que nous faisons

Plaidoyer

Les institutions étatiques et les services sociaux souffrent de moyens insuffisants et d’un manque de coordination. Afin d’assurer que les enfants soient protégés contre toutes les formes d’abus, de trafic et d’exploitation, Terre des hommes soutient le gouvernement pour améliorer les lois et renforcer la coopération entre les services de protection de l’enfance au niveau municipal et national.

Renforcement des capacités

Tdh collabore avec l’Université de Pristina pour développer la formation des travailleurs sociaux, en mettant l’accent sur la protection de l’enfance. Nous avons aussi instauré un système de tables rondes pour la gestion des cas de protection de l’enfance. Ces tables rondes sont composées de professionnels de différents secteurs, dont l’éducation, la santé et les forces de l’ordre, qui travaillent ensemble pour identifier les enfants en danger et décider de la meilleure façon de leur venir en aide. Ce modèle sera intégré dans la nouvelle loi sur la protection de l’enfance et appliqué dans tout le pays à partir de l’année prochaine. Nos spécialistes accompagnent également les travailleurs sociaux pour assurer que l’intérêt supérieur de l’enfant soit respecté.

Enfants migrants

Pour échapper à de grandes difficultés économiques ou à des violations de leurs droits, certaines familles sont forcées à migrer. Elles encourent ainsi de graves risques en chemin, dans les pays d’accueil, ou à leur retour au Kosovo. Terre des hommes les aide à mettre sur pied une activité génératrice de revenus, encourage la scolarisation des enfants et organise des activités extrascolaires. Nos experts renforcent aussi la collaboration transfrontalière entre l’Albanie et le Kosovo en matière de lutte contre le trafic d’enfants.

Inclusion des communautés marginalisées

Les communautés rom, ashkali et égyptienne sont minoritaires au Kosovo et leurs membres vivent pour la plupart dans des conditions très précaires. Nous améliorons l’inclusion sociale de ces communautés par des programmes extrascolaires pour les enfants et renforçons leur protection. Les institutions gouvernementales et les organisations locales sont également formées dans le but de développer et de promouvoir l’inclusion sociale.
 

Terre des hommes, à l’aide des enfants du Kosovo.

"Deux années se sont écoulées depuis la dernière fois que Natia, 12 ans, a eu besoin de mendier dans la rue. « L’école est loin de chez moi, mais je fais tout pour y aller régulièrement."

Natia, bénéficiaire de Tdh dans la région de Gjakova, Kosovo

Lire la suite...
 

Lieux d'intervention

Terre des hommes au Kosovo

Nombre de bénéficiaires en 2016

 

3622 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

1 / 14

Budget 2017

 

CHF 820'000.-

 

 

Avec le soutien de

Historique

2000
Lancement du premier projet de Terre des hommes au Kosovo, dans les régions de Mitrovica et de Svejan, pour aider les enfants à surmonter les traumatismes de la guerre.
2002
Début du projet de justice juvénile à Pristina pour soutenir les jeunes qui avaient sombré dans la délinquance à cause du conflit et les aider à réintégrer la société.
2005
Une assistance est fournie, en collaboration avec Tdh Albanie, aux enfants albanais forcés de mendier ou de commettre des délits dans les rues des villes kosovares.
2010
Tdh s’engage à créer un filet de sécurité efficient pour la protection de l’enfance (CPSN), afin de protéger les enfants contre la négligence, l’abus, la délinquance, le trafic et l’exploitation.
2015
Tdh, en collaboration avec le Bureau du Premier Ministre, prend le lead dans la rédaction de la nouvelle loi sur la protection de l’enfance qui sera approuvée par le Parlement en septembre 2016.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2016
Tdh Magazine n°36 - Kosovo: Retour en enfance
Politique thématique - Renforcement des systèmes de protection de l'enfance

En savoir plus...