Kosovo

Nous renforçons les systèmes de protection de l’enfance et défendons le droit à l’éducation, à une couverture sociale, à l’emploi des minorités défavorisées et à l'inclusion sociale.

La situation au Kosovo

Des années de conflit, d'instabilité et des tensions interethniques persistantes continuent à marquer le Kosovo, jeune Etat dont l’indépendance n’est pas reconnue par l’entier de la communauté internationale. Affectés par la pauvreté et le chômage élevé, beaucoup d’enfants, en particulier ceux appartenant aux minorités, aux groupes marginalisés ou les enfants migrants revenus de l’étranger, se retrouvent à devoir mendier plutôt que d’aller à l’école et sont vulnérables à l’exploitation et au trafic.

Terre des hommes, à l’aide des enfants du Kosovo.

Ce que nous faisons

Plaidoyer

Les institutions étatiques et les services sociaux souffrent de moyens insuffisants et d’un manque de coordination. Afin d’assurer que les enfants soient protégés contre toutes les formes d’abus, de trafic et d’exploitation, Terre des hommes soutien le gouvernement dans son travail d’amélioration du cadre légal et renforce la coopération entre les services de protection de l’enfance au niveau municipal ou national.

Renforcement des capacités

Terre des hommes collabore avec l’Université de Pristina pour améliorer et développer la formation des travailleurs sociaux, en mettant l’accent sur la protection de l’enfance. Nous avons aussi instauré un système de tables rondes pour la gestion des cas de protection de l’enfance. Ces tables rondes sont composées de professionnels de différents secteurs, dont l’éducation, la santé et les forces de l’ordre, qui travaillent ensemble pour identifier les enfants en danger et décider comment leur venir en aide. Nos spécialistes accompagnent les travailleurs sociaux dans leur travail quotidien pour assurer que l’intérêt supérieur de l’enfant est respecté. En 2015, nous avons formé plus de 480 professionnels.

Enfants migrants

Les familles et les enfants qui migrent encourent de graves risques, que cela soit en chemin, dans les pays d’accueil ou à leur retour au Kosovo. Ce n’est que pour échapper à de grandes difficultés économiques ou à des violations de leurs droits que ces familles sont prêtes à prendre de tels risques. Terre des hommes les aide à mettre sur pied une activité génératrice de revenu, encourage la scolarisation des enfants et organise des activités extra-scolaires. Nous renforçons aussi la collaboration transfrontalière entre l’Albanie et le Kosovo en matière de lutte contre le trafic d’enfants.

Inclusion des communautés marginalisées

Les communautés rom, ashkali et égyptienne sont minoritaires au Kosovo et leurs membres vivent pour la plupart dans des conditions très précaires. Les agents municipaux soutenus par Terre des hommes aident les enfants et les familles de ces communautés à accéder à l’éducation, à des formations et à des activités génératrices de revenu. Nous organisons des cours complémentaires pour aider ces enfants à améliorer leurs performances scolaires ainsi que pour favoriser les échanges culturels entre les communautés.
 

"Deux années se sont écoulées depuis la dernière fois que Natia, 12 ans, a eu besoin de mendier dans la rue. « L’école est loin de chez moi, mais je fais tout pour y aller régulièrement."

Natia, bénéficiaire de Tdh dans la région de Gjakova, Kosovo

Lire la suite...
 

Lieux d'intervention

Terre des hommes au Kosovo

Nombre de bénéficiaires en 2015

4'662 personnes

Employés expatriés / nationaux

1 / 14

Budget 2016

CHF 307'048.-

Lieux d'intervention

Ferizaj/Uroševac, Fushë Kosovë/Kosovo Polje, Gjakovë/Đakovica, Gjilan/Gnjilane, Graçanicë/Gračanica, Istog/Istok, Kamenicë/Kamenica, Klinë/Klina, Lipjan/Lipljane, Mitrovicë/Mitrovica, Obiliq/Obilić, Peja/Peć, Podujevë/Podujevo, Prishtina/Priština, Prizren, Shtime/Štimlje, Viti/Vitina, Vushtrri/Vučitrn – Priluzhe/Prilužje.

Partenaires locaux

Bureau du Premier ministre, Bureau pour la bonne gouvernance, Ministère du Travail et de la Protection sociale, Ministère de l’Intérieur, Ministère de l’Éducation, de la Science et de la Technologie, municipalités, Association des maires, Université de Pristina, VoRAE (Voice of Roma Ashkali and Egyptians), HEKS, coalition kosovare d’ONG de protection de l’enfance, autres ONG locales.

Autres partenaires

Fondation HEKS.

Avec le soutien de

Historique

2000
Lancement du premier projet de Terre des hommes au Kosovo, dans les régions de Mitrovica et de Svejan, pour aider les enfants à surmonter les traumatismes de la guerre.
2002
Début du projet de justice juvénile à Pristina pour soutenir les jeunes qui avaient sombré dans la délinquance à cause du conflit et les aider à réintégrer la société.
2005
Une assistance est fournie, en collaboration avec Tdh Albanie, aux enfants albanais forcés de mendier ou de commettre des délits dans les rues des villes kosovares.
2010
Tdh s’engage à créer un filet de sécurité efficient pour la protection de l’enfance (CPSN), afin de protéger les enfants contre la négligence, l’abus, la délinquance, le trafic et l’exploitation.
2015
Tdh, en collaboration avec le Bureau du Premier Ministre, prend le lead dans la rédaction de la nouvelle loi sur la protection de l’enfance qui sera approuvée par le Parlement en septembre 2016.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...

En savoir plus...

Ce que nous avons réalisé pour les enfants: Rapport annuel 2016
Tdh Magazine n°36 - Kosovo: Retour en enfance
Politique thématique - Renforcement des systèmes de protection de l'enfance

En savoir plus...