Tadjikistan

Au Tadjikistan, plus de 50% des habitant·e·s vivent en dessous du seuil de pauvreté. Parmi eux, 66% sont âgé·e·s de moins de 18 ans. Plus d'un million de Tadjiks émigrent vers la Russie chaque année. Les enfants laissé·e·s derrière par leurs parents migrants ont souvent de moins bons résultats scolaires et de plus grands risques de travailler à un jeune âge. Les filles ont des difficultés à accéder à l'enseignement supérieur après l’école obligatoire.

Ce que nous faisons

Migration

Pour mieux protéger les familles et les enfants affecté·e·s par la migration et de garantir leur accès aux services sociaux, à l'éducation, à la formation professionnelle, à la santé et à l'aide juridique, nous formons les autorités locales et des prestataires de services pouvant ainsi orienter les familles vers les services de soutien appropriés. Nous aidons les enfants à accéder à l'assistance juridique pour obtenir leur certificats de naissance et la nationalité. Grâce à nos activités de sensibilisation, les communautés sont plus conscientes des risques liés à la migration et des enjeux et droits de la protection des enfants. Les parents peuvent suivre une formation professionnelle augmentant leurs opportunités sur le marché de l’emploi et permettant de rester auprès de leurs enfants.

 

Terre des hommes au Tadjikistan

Nombre de bénéficiaires en 2019

 

1765 personnes

Employés expatriés / nationaux

 

0 / 8

Budget 2020

 

CHF 143'830

 

 

 

Lieux d'intervention

Avec le soutien de

Historique

2016
Terre des hommes commence à travailler au Tadjikistan afin de soutenir le développement d'un système de justice juvénile restauratrice qui contribue à créer un environnement protecteur pour les enfants.

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...