08.11.2019 - Prises de position

La détention administrative des enfants migrants en Suisse et à l’international

PRISE DE POSITION Terre des hommes s'oppose à la détention administrative des enfants migrants car elle n’est jamais dans l’intérêt supérieur de l’enfant. Des mesures alternatives non-privatives de liberté doivent toujours être mises en œuvre pour garantir qu’aucun enfant de moins de 18 ans ne soit placé en détention administrative. Pour Terre des hommes, il est fondamental de toujours considérer la mise en place de ces alternatives et d’éviter la séparation des familles.

La détention administrative des enfants migrant·e·s en Suisse et à l’international