COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.
06.03.2020 - Prises de position

Grèce: Protégeons nos lois et notre humanité !

Lettre ouverte signée par 85 organisations

A l’attention de :

Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre de Grèce,
David Sassoli, Président du Parlement européen,
Charles Michel, Président du Conseil européen,
Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne.

Athènes, le 6 mars 2020 – Les organisations soussignées sont profondément préoccupées par les récents développements à la frontière de l'Evros et des îles de la mer Egée où des personnes sont bloquées aux frontières de l'Europe, instrumentalisées à des fins politiques et soumises à des violations de leurs droits. Nous sommes également profondément préoccupés par la manière dont les autorités grecques et de l'Union européenne traitent les nouveaux arrivants. Les actions extrêmes des forces de sécurité à l’encontre des réfugiés et celles des civils qui visent le personnel des organisations humanitaires et de défense des droits de l'homme sont tout aussi alarmantes. Nous voulons également signaler que le sentiment de panique et la rhétorique de la « menace asymétrique » – également renforcée par les autorités – ne reflètent pas la réalité et ont des conséquences graves non seulement les réfugiés vulnérables, mais aussi sur notre société et l'Etat de droit dans son ensemble.

Plus précisément :

Nous exprimons fermement notre opposition aux récentes décisions du Conseil gouvernemental grec des affaires étrangères et de la défense (KYSEA), et en particulier à l'adoption du décret législatif d'urgence, qui prévoit la suspension du droit de demande d'asile pour toutes les personnes entrant dans le pays et de retour sans enregistrement, vers leur pays d'origine ou de transit. L'application d'une telle disposition réglementaire est inhumaine et illégale car elle viole le principe fondamental de non-refoulement, engage la responsabilité internationale de la Grèce et met en danger des vies humaines. Il est incontestable que la Grèce a la compétence souveraine de contrôler ses frontières et d'y gérer tout passage. Néanmoins, le droit de demander l'asile est un droit humain fondamental garanti par la Déclaration universelle des droits de l'homme et la Charte des droits fondamentaux de l'UE.

Nous dénonçons également les attaques contre les organisations qui défendent les droits de l'homme et les organisations humanitaires. Sans le soutien de ces organisations, le système de gestion des réfugiés en Grèce s'effondrerait. En outre, la solidarité a été stigmatisée et est devenue la cible de soupçons, qui ont également été exacerbés par des membres du gouvernement, ce qui a favorisé la violence et l'anarchie dans la société en général. Nous dénonçons toute déclaration, action ou politique qui fomente ou tolère le sectarisme.

Nous appelons le gouvernement grec à :

• Retirer le Décret Législatif d'urgence illégal et inconstitutionnel et à respecter les obligations de l'Etat grec concernant la protection de la vie humaine et le sauvetage en mer et aux frontières terrestres.

• Cesser immédiatement de renvoyer des personnes dans des Etats où leur vie et leur liberté sont menacées, ou dans lesquels elles risquent d'être soumises à la torture ou à d'autres peines ou traitements inhumains ou dégradants.

• Réduire immédiatement la surpopulation dans les îles en déplaçant les demandeurs d'asile vers le continent, en protégeant leur bien-être et leur santé. La priorité doit être accordée aux mineurs non accompagnés et aux familles avec enfants les plus vulnérables.

• Prendre les mesures nécessaires pour protéger toute personne contre les actes de violence, de victimisation et de racisme.

Nous rappelons que l'UE devrait assumer des responsabilités considérables en matière de protection des personnes en déplacement, d'une manière qui témoigne du respect de la dignité humaine et de la légalité, et en tant que responsabilité partagée entre les Etats membres de l'UE dans le cadre de la gestion de ce qui est, avant tout, une question européenne. Le droit d'asile et le respect du principe de non-refoulement sont des éléments fondamentaux du droit international et du droit communautaire et, par conséquent, les autorités de l'Union européenne doivent prendre les mesures nécessaires à leur protection.

Par conséquent :

• La Commission européenne, en tant que gardienne des Traités, doit protéger le droit d'asile tel qu'il est inscrit dans le droit communautaire. Elle doit donc faire cesser la rhétorique « aspida (bouclier) » utilisée par la Grèce et l'exhorter à assumer ses obligations juridiques.

• Les Etats membres de l'UE doivent rétablir immédiatement les mécanismes de relocalisation des réfugiés et des demandeurs d'asile de Grèce vers d'autres Etats membres, de manière équitable et rationnelle, en donnant la priorité aux enfants non accompagnés. Les Etats membres de l'UE doivent renforcer la relocalisation des réfugiés en provenance directe de Turquie.

• Les Etats membres et les institutions de l'UE doivent réviser la déclaration UE-Turquie, qui - outre les lacunes juridiques - s'est désormais révélée être un outil politique imprévisible et non viable pour la gestion des frontières.

En conclusion, nous appelons toutes les parties à respecter la loi et à sauvegarder les valeurs démocratiques européennes. Tout nouveau recul aura des conséquences majeures sur les sociétés européennes, la démocratie européenne et l'Etat de droit.

List of Signatories

ACTIONAID HELLAS
ACTIONAID INTERNATIONAL
ACTIONAID ITALIA
ADDART (Greece)
ΑΙΤΙΜΑ (Greece)
AMNESTY INTERNATIONAL
ANTIGONE (Greece)
ARSIS – ASSOCIATION FOR THE SUPPORT OF YOUTH (Greece)
ASSOCIATION FOR INTEGRATION AND MIGRATION (Czech Republic) 
ASSOCIATION FOR LEGAL INTERVENTION (Poland) 
ASOCIACIÓN POR TI MUJER (Spain) 
BABEL DAY CENTER (Greece)
CARITAS HELLAS
CENTRE DIOTIMA (Greece)
CHANGE MAKERS LAB (Greece)
CHILD AND YOUTH CARE ASSOCIATION (SMAN) (Greece)
DANISH REFUGEE COUNCIL (DRC)
DEFENCE FOR CHILDREN INTERNATIONAL GREECE
DUTCH COUNCIL FOR REFUGEES (DCR)
ECOLOGICAL MOVEMENT OF THESSALONIKI (Greece)
ECHO100PLUS (Greece)
EDUCATIONAL INNOVATION (Greece)
ELIX (Greece)
END FGM EUROPEAN NETWORK
EPAPSY (Greece)
EQUAL RIGHTS BEYOND BORDERS (Greece)
EUROPEAN ANTIPOVERTY NETWORK (EAPN)
EUROPEAN COUNCIL ON REFUGEES AND EXILES (ECRE)
FIX IN ART (Greece)
FORENSIC ARCHITECTURE (Greece)
FUNDACION CEPAIM (Spain)
GENERATION 2.0 RED (Greece)
GREEK COUNCIL FOR REFUGEES (GCR)
GREEK FORUM OF MIGRANTS
GREEK FORUM OF REFUGEES
GREEK NETWORK FOR THE RIGHT TO SHELTER AND HOUSING
HELLENIC ANTIPOVERTY NETWORK
HELLENIC LEAGUE FOR HUMAN RIGHTS (HLHR)
HELP REFUGEES / CHOOSE LOVE
ΗΙΑS GREECE
HUMANRIGHTS360 (Greece)
HUMAN RIGHTS WATCH
IMMIGRANT COUNCIL OF IRELAND  
INITIATIVE FOR THE DETAINEES’ RIGHTS (Greece)
INTER ALIA (Greece)
INTERNATIONAL RESCUE COMMMITTEE (IRC)
INTERSOS HELLAS 
IRISH ANTIPOVERTY NETWORK
LEGAL CENTRE LESVOS (Greece)
LEROS SOLIDARITY NETWORK (Greece)
LESVOS SOLIDARITY (Greece)
MED.IN MEDICAL INTERVENTION (Greece)
MEDECINS DU MONDE – GREECE (MDM - GREECE)
MEDECINS SANS FRONTIERES – GREECE (MSF – GREECE)
MELISSA NETWORK (Greece)
ΜΕΤΑDRASI (Greece)
NETWORK FOR CHILDREN’S RIGHTS (Greece)
OMNES (Greece)
ORGANIZATION EARTH (Greece)
OXFAM
PAX CHRISTI INTERNATIONAL (Belgium) 
PLATFORM FOR INTERNATIONAL CO-OPERATION ON UNDOCUMENTED MIGRANTS (PICUM)
PRAKSIS (Greece)
RED ACOGE (Spain)   
REFUGEE LEGAL SUPPORT (RLS) (Greece)
REFUGEE RIGHTS EUROPE (RRE)
REFUGEE SUPPORT AEGEAN (RSA)
REFUGEE TRAUMA INITIATIVE (Greece)
SAFE PASSAGE INTERNATIONAL
SCHEDIA STIN POLI –ARTISTIC PEDAGOGIC YOUTH ORGANIZATION (Greece)
SEA OF SOLIDARITY (Greece)
SERVICE CIVIL INTERNATIONAL-HELLAS
SOLIDARITYNOW (Greece)
SOS RACISMO (Spain)
STATE OF CONCEPT (Greece)
STIL-UTRECHT (Netherlands)
SYMBIOSIS-SCHOOL OF POLITICAL STUDIES (Greece)
SYNDICAT INTERPROFESSIONNEL DE TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS (SIT) (Switzerland)
TERRE DES HOMMES
THE HOME PROJECT (Greece)
THESSALONIKI PRIDE (Greece)
ΤHESS DICTIO – VOLUNTARY ORGANIZATIONS’ NETWORK OF THESSALONIKI (Greece)
TRANSGENDER SUPPORT ASSOCIATION (Greece)
VICTORIA SQUARE PROJECT (Greece)
WORLD WITHOUT WARS AND VIOLENCE (Greece)

 

Crédit photo © Tdh

Tags associés
Retour à l'Espace média