Boutique dans le canton de Vaud

Une boutique de seconde main au cœur du quartier du Flon à Lausanne

Venez découvrir notre boutique de seconde main au cœur du quartier du Flon à Lausanne et par la même occasion habillez votre famille à petit prix.

Nous vendons des articles neufs et usagés.

Vous y trouverez aussi des romans classiques et des livres pour enfants, des DVD, des vinyles et des CD, des jouets et vêtements d'enfants, de la vaisselle, de la petite brocante et de la philatélie.

Une vraie caverne d’Ali baba!

Tous les bénéfices de la boutique sont destinés aux programmes de Terre des hommes.

 

Heures d'ouverture:

Lundi 14h00-18h30

Mardi 9h00-18h30

Mercredi 9h00-18h00

Jeudi et vendredi 9h00-18h30

Samedi 9h00-17h00

 

Adresse:

Rue de Genève 17, 1003 Lausanne

 

Bénévoles au sein de la Boutique

La boutique de Terre des hommes fonctionne grâce à la collaboration de nombreux bénévoles. Ils sont plus de 40 à se relayer au cours de la semaine pour assurer les heures d'ouverture. Outre ces bénévoles permanents, il y a une dizaine de remplaçantes et une quinzaine de dames responsables du tri lors de l’arrivage 1 à 3 fois par semaine des marchandises.

 

Si vous avez envie de faire partie d’une équipe sympa et engagée, contactez-nous.

Mmes Marie Comninos et Martine Grognuz

T +41 21 320 53 09

tdh_lausanne@bluewin.ch

 

L’histoire de la Boutique à Lausanne

L’ouverture de la boutique de seconde main, pour la vente en Suisse, a eu lieu en 1985. Située au début à la rue César Roux, elle a ensuite pris ses quartiers en mars 1993 au Flon dans la rue du Port-Franc 17 (actuel bâtiment de la ville de Lausanne), dans les anciens entrepôts. Outre les vêtements, la vaisselle, les jouets et les livres, il y avait du mobilier qui était proposé à la vente.

La revalorisation du quartier du Flon, situé au cœur de Lausanne a entraîné deux déménagements de la boutique. Le premier au début des années 2000, à la rue de Genève 7 au premier étage, puis en 2009 à la rue de Genève 17 au premier sous-sol, où elle est située actuellement.
La surface des locaux ayant fortement diminué (prix au m2 plus élevé) la vente de mobilier a été abandonnée.