Congrès Mondial sur la Justice pour Enfants 2018

Terre des hommes coorganise le Congrès Mondial sur la Justice pour Enfants 2018 intitulé: «Renforcer les systèmes de justice pour les enfants. Défis, y compris ceux liés au désengagement de l’extrémisme violent». L’événement se tiendra au siège de l’UNESCO à Paris, France, du 28 au 30 mai 2018.

Les enfants qui tombent dans le piège de la violence extrême sont devenus une source de préoccupation croissante à l’échelle mondiale ces dernières années. La manière dont les enfants suspects sont traités doit aussi être prise en compte: elle peut en effet avoir un impact important sur eux. Ces défis qui touchent les enfants ont poussé un consortium de six organisations internationales à organiser ce Congrès Mondial sur la Justice pour Enfants du 28 au 30 mai 2018 à Paris.

Les objectifs du Congrès

En rassemblant les acteurs professionnels de la justice des quatre coins du monde, le Congrès Mondial sur la Justice pour Enfants 2018 a pour but d’aborder des questions cruciales concernant la justice juvénile et de la famille, de sensibiliser les différents professionnels à l’importance de l’opinion des enfants dans ces procédures judiciaires ainsi que de prévenir la délinquance et l’extrémisme violent. Il examinera les progrès effectués pour rendre les droits de l’enfant efficaces au niveau mondial et identifiera des approches afin de prévenir la violence. En outre, le Congrès se penchera sur des recherches récentes suggérant que la participation des enfants aux procédures judiciaires est essentielle pour les éloigner de l’extrémisme et de la récidive ainsi que les protéger contre tout préjudice. Il est nécessaire d’adapter les systèmes de justice pour la jeunesse et la famille aux enfants qui présentent une certaine vulnérabilité en raison du contexte dans lequel ils ont grandi.

Durant ces trois jours, les orateurs présenteront des stratégies et des expériences visant à renforcer les systèmes de justice juvénile et de la famille à travers le monde. Ils proposeront des approches pratiques concrètes et pleines de promesses visant à  protéger les enfants, prévenir la criminalité chez les jeunes, et créer des programmes de déjudiciarisation et alternatifs à la détention, au suivi et à la réinsertion.

Lire plus sur le Congrès

 

 

 

 

 

 

 

 

L’évènement est mis en place par un consortium d’organisations internationales composé de Terre des hommes, de l'Association Internationale des Magistrats de la Jeunesse et de la famille (AIMJF), de Penal Reform International (PRI), du Réseau international de promotion et de défense des droits de l'enfant (CRIN),de Défense des Enfants International (DCI) et de l'Institut de formation judiciaire belge (IGO- IFJ).