urgence
24271

Avec votre don, vous soutenez les enfants qui en ont le plus besoin et nous aidez à changer leur avenir.

Grâce à votre don, nos spécialistes peuvent venir en aide aux enfants qui en ont le plus besoin.

En tant que sympathisant, vous nous soutenez dans la lutte pour le respect des droits de l'enfant.

Devenez forgeur de destinées et aidez-nous à changer l’avenir des enfants les plus vulnérables.

Mettez vos compétences et un peu de votre temps libre au service des enfants.

Chantez, jouez ou dansez en faveur des enfants exploités.

Soutenez les actions de rue du 20 novembre pour la Journée Internationale des droits de l’enfant.

Marche, ski de fond, course d’orientation ; nos bénévoles organisent des activités sportives pendant toute l’année.

Participez à la chaîne de solidarité en achetant un ou plusieurs cartons d'oranges.

Devenez partenaire de Tdh et aidez-nous à soutenir plus de 2 millions d’enfants et leurs familles chaque année.

Dans quel domaine pouvons-nous vous aider ?

Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m’engage Je m'engage Je m'engage Je m'engage Prendre contact Je m'engage Ordre

La crise des Rohingyas: survivre dans les camps de Cox’s Bazar

En août 2017, une recrudescence de la violence a poussé plus de 600'000 Rohingyas à fuir leur village au Myanmar et traverser la frontière pour se réfugier au Bangladesh, dans la région de Cox’s Bazar, rejoignant ainsi 220'000 autres réfugiés déjà installés. Une équipe d’urgence de Tdh est sur place pour déployer des projets de santé et de protection.

Dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh, les familles rohingya vivent dans des conditions extrêmement difficiles, sans accès aux services de base. Nombre d’entre elles ont vécu des expériences traumatisantes, les rendant encore plus vulnérables face à un avenir incertain.

Une équipe d’urgence Tdh est sur place pour déployer des projets visant à sauver des vies. Forts d’une longue expérience au Bangladesh, nous mettons en place des activités de santé péri- et postnatale, de prévention et traitement de la malnutrition, d’hygiène et d’assainissement, ainsi que des activités psychosociales auprès des enfants les plus affectés par le conflit dans les camps de Cox’s Bazar.

La force de notre action réside dans son approche multisectorielle: toutes les visites et les soins médicaux sont associés à de la protection. Cela signifie que nos collaborateurs évaluent l’état de santé d’un enfant et le soignent tout en s’informant des conditions de la famille et de l’état psychologique des enfants. Cette réponse intégrée vise à réduire à la fois la mortalité des enfants et des mères et la vulnérabilité des réfugiés vivant dans des zones difficiles d’accès

Se préparer pour la saison des moussons

La saison des moussons entre avril et septembre pose un autre défi énorme: «Il n’y a pas de fondations dans les camps, tout peut s’effondrer et s’envoler en un instant. Nous sommes en train de consolider nos centres de santé et d’accueil des enfants pour proposer des abris solides lorsque les refuges les plus précaires vont s’effondrer», explique Martin Morand, notre expert en urgence humanitaire. Pendant ce temps, nous continuons à fournir des soins nutritionnels vitaux aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère dans nos cliniques. Afin de réduire le risque d'une éventuelle épidémie de maladies d'origine hydrique lors de débordements des latrines, nos services d'urgence comprennent la chloration des seaux et la décontamination des latrines. Grâce à nos points de rencontre entre les enfants perdus et les soignants, lieu où sont d’ailleurs hébergés les enfants jusqu’à leur rencontre avec les soignants, nous assurons leur protection.