Urgence Rohingyas
Plus de 360'000 enfants victimes de violence ont trouvé refuge au Bangladesh. Ils ont besoin d’une aide immédiate.

Des jardins potagers plus résistants au Bangladesh

Au Bangladesh, Terre des hommes a développé le concept des jardins potagers surélevés, qui résistent aux inondations et intempéries fréquentes dans le pays. Le projet a pour but d’améliorer la continuité de la production d’aliments, et ce pour réduire la malnutrition des enfants et de leur mère.

Les enfants ont la main verte

Bangladesh et Inde

Initié par Terre des hommes, le projet de construction de jardins potagers surélevés se poursuit jusque dans les écoles à Kurigram, région pauvre du Bangladesh.

Acteurs de leur communauté, les enfants ont endossé un rôle moteur pour lutter contre la malnutrition et améliorer la sécurité alimentaire. Ils contribuent ainsi, dans l’enceinte de leur école, à la création et l’entretien de jardins potagers surélevés, plus résistants aux inondations et intempéries.

Les enfants participent à toutes les étapes de la construction: ils préparent le terrain pour la culture, sèment les graines, récoltent et entretiennent quotidiennement leur jardin.

Projet pilote au Bangladesh, il s’est rapidement étendu en Inde. A ce jour, plus de 5000 jardins de ce type ont été construits en Inde et au Bangladesh. « Une manière innovante de lier la lutte contre la malnutrition et la réduction des risques liés aux catastrophes, » souligne John Brogan, conseiller thématique en eau, assainissement et hygiène chez Tdh.