Protéger les enfants en mobilité en Afrique de l'Ouest

Nous protégeons les enfants migrants qui se déplacent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest, avant leur départ et jusqu’à leur destination, afin de réduire les risques qui peuvent survenir au cours de leur voyage.

En Afrique de l'Ouest, de plus en plus d'enfants migrent pour échapper à la pauvreté. Plus de 75% d’entre eux restent dans la région et se dirigent vers des villes où ils ont plus d’opportunités de développement, ainsi que vers des sites agricoles ou de production tels que des mines d'or ou des plantations de cacao. Même si la migration peut créer des opportunités de travail, elle met les enfants face à des risques d'exploitation, d'abus et de traite. En partenariat avec Save the Children, nous apportons une protection aux enfants et aux jeunes le long de leurs routes migratoires.

 

Protéger les enfants en migration là où ils et elles se trouvent

L’objectif du projet régional dont Terre des hommes assure la présence en Guinée est de mieux protéger les enfants et jeunes en mobilité le long de leur itinéraire.

Pour cela, nos équipes améliorent l’accès des enfants et jeunes aux services institutionnels et communautaires de protection comme par exemple à des travailleurs sociaux et à une assistance adaptée à travers la mise en place de dispositifs d’accompagnement protecteur. Pendant leurs déplacements, les enfants peuvent accéder à des services de base dans nos espaces protégés. Grâce à nos équipes mobiles qui sont présentes dans les zones de transit, là où les travailleurs sociaux ne sont pas, nous pouvons leur donner de l’information sur les risques qu'ils pourraient rencontrer et sur les services de soutien disponibles le long de leur route. Nous formons les acteurs communautaires sur l'animation et la gestion de ces espaces et sur la façon de comprendre les besoins des enfants en migration avec un focus spécifique sur le genre et la diversité. Nous sélectionnons et formons également des familles d’accueil et le personnel des centres d’accueil pour assurer un hébergement temporaire en ligne avec les standards internationaux de protection de l’enfance.

Nous renforçons les compétences des acteurs clés de la protection de l’enfance sur les besoins et les vulnérabilités spécifiques des enfants et jeunes en migration.

 

Plaidoyer pour un réseau de protection

A plus grande échelle, nous travaillons pour favoriser l'intégration de la protection de l'enfance dans la politique de migration et la législation nationale et régionale. Nos spécialistes forment les professionnels de la protection pour fournir une assistance technique dans ce domaine aux autorités. Nous créons un réseau entre les acteurs communautaires et institutionnels pour une meilleure coordination des mécanismes de protection de l'enfance.

 

Le projet PROTEJEM «Amélioration de la protection des enfants et jeunes migrant.e.s dans les principales routes migratoires de l’Afrique de l’Ouest» est financé par l’Union européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique et mis en œuvre en Côte d’Ivoire, en Gambie, au Sénégal et en Guinée de 2020 à 2023. Nous ciblons près de 30'000 enfants et jeunes qui se déplacent à la fois à l’intérieur des frontières nationales et au niveau international, en compagnie de leurs familles ou seul.e.s, sur les principales routes migratoires en Afrique de l’Ouest.

Avec le soutien de