Tsunami en Indonésie
Des milliers de familles affectées Lire plus

Des familles d’accueil pour les enfants vulnérables

Au travers du projet «Familles hôtes», des enfants vulnérables sont accueillis temporairement au sein de familles d’accueil. Ces enfants retrouvent un cadre stable et bienveillant, propice à leur bien-être et à leur développement. Ils reçoivent aussi un soutien psychosocial de la part de travailleurs sociaux.

Dans le monde entier, l’expérience démontre que la prise en charge des enfants en institution est généralement préjudiciable à leur croissance et à leur développement, et plus particulièrement chez les enfants âgés de moins de cinq ans. De plus, elle est plus coûteuse et moins bénéfique que les approches plus inclusives conçues pour soutenir les enfants au sein des familles. Ainsi, il y a eu une volonté grandissante de trouver des alternatives à la prise en charge institutionnelle dans de plus en plus de pays en développement.

 

Depuis 2009, Terre des hommes s'engage dans le développement de la prise en charge familiale et se concentre particulièrement sur la formation de familles d'accueil dans six pays :  Népal, Haïti, Togo, Bénin, Nigéria et Myanmar. Lorsque Tdh a commencé à développer ce type de prise en charge dans les pays en développement, aucun autre acteur n'était alors engagé dans ce domaine.

 

Offrir un cadre familial

Au sein des familles hôtes, nous permettons aux enfants de grandir dans un environnement familial protecteur. Nous améliorons la situation ainsi que la capacité d’autoprotection des enfants vulnérables face aux phénomènes d’exploitation, de trafic et de maltraitance. L’intégration des enfants dans un milieu de vie protecteur permet ainsi leur réhabilitation sur le plan psychosocial, au travers d’un accompagnement social personnalisé par des travailleurs sociaux. Comme la participation de l’enfant demeure au cœur de nos actions, les familles et les travailleurs sociaux sont formés spécifiquement pour inclure l’enfant dans toutes les décisions qui l’affectent.

 

Renforcer les systèmes de protection

Notre projet «Familles hôtes» se fonde sur le renforcement du système de protection dans sa globalité. Nous créons des synergies entre les acteurs de la protection communautaire et institutionnels en les formant et en les sensibilisant aux problématiques spécifiques des enfants vulnérables. Au Bénin par exemple, des acteurs des départements ont été formés sur le Code de l’Enfant et la Politique Nationale de Protection en 2017. La même année au Nigéria, ce sont des acteurs de protection qui ont vu leurs capacités renforcées pour la gestion de quatre espaces psychosociaux destinés aux enfants en situation difficile.

 

Un impact à long terme et un concept adaptable aux situations

Notre projet «Familles hôtes» s’inscrit sur le long terme. Au Bénin et au Myanmar, il est ainsi en train de se généraliser à l’échelle nationale. Ce résultat réjouissant pérennise notre action en reconnaissant le projet «Familles hôtes» comme une alternative efficace au système de prise en charge institutionnelle des enfants vulnérables. Innovant et dynamique, ce projet est doté d’énormes potentiels: modulables en fonction du contexte rencontré, il peut toucher des enfants rencontrant des situations difficiles dans divers contextes comme dans des situations d’urgence ou de guerre où les enfants perdent contact avec leur famille et se retrouvent seuls. Ainsi, des familles hôtes peuvent temporairement répondre à leurs besoins et leur offrir un environnement sûr jusqu’à ce qu’une solution durable soit trouvée.