Lutte contre la malnutrition en Inde

Améliorer la santé et la nutrition des enfants (en particulier des 0 à 5 ans), ainsi que des femmes enceintes et allaitantes, constitue l’une des priorités de Terre des hommes en Inde.

Bien que l’économie indienne croît rapidement, près de la moitié des enfants souffrent de malnutrition et n’ont pas accès à l’eau potable ou à des installations sanitaires dignes de ce nom. Les catastrophes naturelles à répétition rendent la population d’autant plus vulnérable.

 

Prendre en charge les enfants malnutris

Dans les Sundarbans (delta du Gange), les enfants souffrant de malnutrition sévère sont pris en charge dans un centre de nutrition spécialisé, géré par l’association locale partenaire de Terre des hommes, Sundarban Social Development Centre (SSDC). Leurs mamans y bénéficient aussi d’un bilan de santé ainsi que de conseils nutritionnels et des médicaments contre l’anémie. Les infirmières leur dispensent les bonnes pratiques en matière d’alimentation et d’hygiène.

Garantir l'hygiène et un accès à la nourriture

Tdh améliore les conditions d’hygiène des enfants et de leurs parents. La Fondation installe toilettes et puits d’eau potable.

Dans cette région à risque, nous renforçons les capacités de résistance des communautés. Par exemple, nous formons et aidons les familles dans la création de jardins à haute valeur nutritives dans leur propre maison. Construit sur un monticule, le jardin est ainsi protégé des inondations: la famille peut ainsi poursuivre sa récolte en période de crues et nourrir tous ses membres en cas de mauvaises conditions météorologiques.

Ces projets visent à protéger quelque 30'000 enfants de la malnutrition.