COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.

Pluralisme juridique: Travailler avec les différents systèmes de justice pour garantir les droits des enfants

Dans de nombreux pays, le système de justice formel est régi non seulement par des normes de base séculaire, mais aussi par des normes et des valeurs religieuses. Au Liban, Terre des hommes travaille avec des cours religieuses pour garantir les droits des enfants.

Le pluralisme légal désigne des contextes où cohabitent plusieurs systèmes juridiques. C’est le cas par exemple au Liban, où Terre des hommes (Tdh) s’intéresse notamment à l’accès à la justice pour les enfants concernés par des affaires civiles comme le droit de la famille.

 

Au Moyen-Orient, les systèmes de justice formelle sont régis par des normes de base séculaire, mais aussi par des normes et des valeurs religieuses. Au Liban, les affaires de droit de la famille comme le mariage, le divorce, les pensions, le droit de visite et de garde sont gérés en exclusive par des normes étatiques de base religieuse.

 

Répondre aux besoins des enfants dans des affaires de droit de famille

 

Tdh a lancé en 2017 une collaboration avec des cours religieuses de statut personnel au Liban. Le but de la recherche dans les tribunaux religieux est de mettre en évidence la position particulièrement vulnérable des enfants impliqués dans des disputes parentales et la faible considération et protection de leurs droits dans le cadre des processus du contentieux familial, y compris leur droit à être entendus. Pour cela, nous consultons les juges sur les affaires touchant les mineurs. Nous recensons les cas d’enfants impliqués dans le droit familial et offrons des formations aux juges pour prendre en compte le meilleur intérêt de l’enfant.

 

Tdh organise des ateliers à l’échelle nationale et régionale qui permettent aux juges civils et religieux, aux magistrats internationaux du droit de la famille et aux experts de justice pour enfants d’échanger les bonnes pratiques de protection des droits des enfants dans ces processus. En 2018, Tdh a organisé avec un solide réseau de juges religieux de sept confessions différentes l’atelier « Renforcer une justice adaptée aux enfants dans les procédures de droit de la famille » qui a promu une approche de justice adaptée aux enfants dans les tribunaux du statut personnel libanais.

Notre projet pilote au Liban qui est une collaboration unique entre les deux systèmes de justice va être étendu à l’échelle régionale.

 

Atelier sur la justice religieuse (vidéo en anglais)