Urgence Afghanistan
Les enfants en Afghanistan ont besoin de votre aide.  

Protéger les enfants réfugiés dans les camps de Dadaab

Dans le complexe de réfugiés de Dadaab au Kenya, à la frontière avec la Somalie, Tdh veut s'assurer que les enfants à risque d'abus, de négligence, de violence et d'exploitation puissent accéder à des services de protection de l'enfance durables et de bonne qualité.

Au cours des dernières années, un nombre croissant de réfugiés de Somalie sont arrivés au Kenya. Plus de 200’000 personnes vivent dans le complexe de réfugiés de Dadaab qui a été créé en 1991. Dans cette situation d’urgence prolongée, les services sont limités et les enfants sont exposés à la violence, à l'exploitation et aux abus. Terre des hommes (Tdh) assure l'accès aux besoins de base des familles de réfugiés et veille à ce que les droits des enfants soient garantis.

Dans les camps de Dadaab, Tdh lutte pour que les enfants les plus vulnérables et leurs familles aient accès aux services de base. Nous assurons le suivi des enfants à risque et les orientons vers les services de santé, juridiques, psychosociaux et autres services de protection selon leurs besoins. En même temps, nous renforçons les structures communautaires qui permettent de garantir les droits des enfants.

Des centaines d'enfants à risque soutenu·e·s

Tdh vient en aide à des centaines d'enfants menacé·e·s par la violence, la négligence, l'exploitation et les abus. La plupart de ces enfants sont des survivant·e·s de violences sexuelles et basées sur le genre, des mineur·e·s non accompagné·e·s qui ont besoin de protection, des mères adolescentes ou des enfants qui doivent s'occuper de leur famille. Nous leur donnons accès à des services adaptés et répondons à leurs besoins fondamentaux en leur offrant de la nourriture, du matériel scolaire, d'hygiène et en leur mettant à disposition un lieu où dormir.

Nous avons rencontré une jeune fille de 17 ans qui a subi des abus chez elle avant de s’enfuir. Elle a participé aux sessions de soutien de Tdh et a pu dormir dans un lieu sûr. «J'ai découvert que dans un environnement favorable, je suis une fille forte qui est capable de surmonter des situations difficiles et de devenir une meilleure personne», raconte-t-elle. Fardosa Shale, notre travailleuse sociale, explique: «Les sessions de soutien sont essentielles pour répondre à la détresse des enfants et de leurs familles. Tdh propose différents types de thérapie dont des conseils individuels, des séances de groupe et des jeux dans nos espaces dédiés aux enfants. Elles permettent d’améliorer le bien-être des enfants.»

Impliquer la communauté

Tdh travaille avec les parents et les éducateurs et éducatrices, les groupes et les leaders communautaires, les autorités et d'autres organisations partenaires pour assurer la participation de la communauté. Nous formons des volontaires à la protection de l'enfance afin qu'ils et elles puissent créer et mettre en œuvre leurs propres plans d'action pour protéger les enfants pendant que Tdh continue à les soutenir. En attendant qu'une solution durable soit disponible pour toutes les familles du complexe de réfugiés de Dadaab, nous continuerons à veiller à ce que les enfants puissent continuer à se développer dans le respect de leurs droits dans un environnement protecteur.

 

Crédit photo: ©Tdh/Natalia Jidovanu

 

Avec le soutien de