SHINE : Soutien à la santé, aux infrastructures sociales et à l’éducation en Roumanie

La région de Bacau en Roumanie est l’une des régions les plus pauvres d’Europe. Grâce à notre projet appelé SHINE, nous avons pu améliorer la vie de nombreux enfants défavorisés en investissant dans l’éducation, la santé, et les services et infrastructures sociaux.

Trente-sept communautés de la région de Bacau bénéficieront d’un soutien à l’éducation, à la santé, aux infrastructures et services sociaux. Pour identifier leurs besoins, nous organisons une série de rencontres avec des acteurs clés, des enfants, des parents et des enseignants de ces communautés.

 

«Les familles disent que c’est la première fois que quelqu’un leur demande ce dont ils pensent avoir besoin pour leur école ou leur communauté. Les enfants montrent souvent une grande maturité, savent ce qu’ils veulent, et si nous les écoutons plus attentivement, nous pouvons les aider à s’épanouir», dit Mara Matei, responsable du projet SHINE.

 

Ce que souhaitent les enfants

Pour être sûrs que nos efforts aient un impact réel, nous avons discuté avec les enfants sur leurs besoins les plus importants: d’être entourés de personnes bienveillantes, d’avoir de l’eau courante chez eux, des toilettes dans les écoles , des routes, des jouets, des écoles colorées, des bus scolaires en meilleur état, un endroit où manger leur repas de midi à l’école, mais aussi des piscines et des cinémas. Nous avons recueilli leurs souhaits et d’ici la fin du projet en 2019, nous espérons bien pouvoir en réaliser quelques-uns.

 

Une école adaptée aux besoins des enfants

Les représentants de chaque communauté ont choisi les besoins les plus pertinents en s’appuyant sur différents critères comme la priorité ou l’urgence des besoins communs, le nombre de personnes qui bénéficieront du projet, mais aussi les résultats et l’impact prévus. Pendant la première phase du projet, 37 besoins ont été ainsi été sélectionnés.

 

Les années 2018 et 2019 seront consacrées aux investissements pour la réalisation de ces besoins. Nos équipes prévoient d’installer des dispensaires, de construire une école enfantine, des aires de jeux et des terrains de sport, de rénover des écoles en ajoutant des toilettes et des systèmes de chauffage, de les approvisionner en fournitures scolaires, tableaux noirs et ordinateurs, et d’investir dans des bus scolaires. Ce processus inclut également des activités avec les enfants, les parents et les enseignants. En utilisant des méthodes d’éducation informelle, nous les sensibilisons à l’entretien du nouveau matériel. Plus de 11’000 enfants bénéficieront directement des investissements réalisés dans le cadre du projet SHINE.

 

«Nous devons aider les communautés à se développer eux-même et à améliorer les politiques publiques pour que tous les enfants de Roumanie aient accès à des écoles adaptées à leurs besoins et une éducation de qualité», conclut Mara.

 

Ce projet est financé par la fondation Botnar en Suisse.

 

Crédit photos : ©Tdh/Olivier Batiste

Dernières actualités

Voir toutes les actualités...