Soutien en faveur des réfugiés syriens

Aide d’urgence en faveur des personnes affectées par la crise syrienne au Liban et en Jordanie, principalement contre le travail et la violence envers les enfants et en les soutenant après des expériences traumatisantes.

Le conflit actuel en Syrie a forcé plus de quatre millions de personnes, dont beaucoup d’enfants, à fuir leur pays. La plupart se sont échappés vers les pays limitrophes de la Syrie comme le Liban et la Jordanie.

Nombre de réfugiés syriens ont été déplacés plusieurs fois avant d’arriver dans l’un des pays voisins. Ils mènent un combat quotidien pour subvenir à leurs besoins fondamentaux tandis que les pays d’accueil ont en plus et plus de peine à assurer les services de base comme la nourriture et les abris, aussi bien à la population de réfugiés qu’à leur propre communauté. Au Liban, un quart de la population est constituée de réfugiés, ce qui en fait le pays qui compte la plus forte concentration de réfugiés par habitant à l’échelle mondiale.

Terre des hommes a développé des approches à long terme au Liban et en Jordanie, afin de subvenir aux besoins de la population de réfugiés. En Jordanie, nous travaillons depuis 2012 dans les régions d’Irbid, de Mafraq et de Jerash qui accueillent plus d’un tiers de la population de réfugiés syriens. Au sud du Liban, dans les districts de Saida et Tyre, Terre des hommes est devenue la principale organisation de protection à l’enfance. En plus de subvenir aux besoins fondamentaux des réfugiés, nous ciblons particulièrement les enfants ayant souffert de traumatismes de guerre. Tdh a créé des centres pour enfants où nous leur offrons traitements et soutien. Nos équipes organisent des activités de dessin et de peinture, de logique ou sportives, ainsi que des jeux pour les aider à surmonter leurs blessures émotionnelles. Grâce à des interventions de guides religieux ainsi qu’à une éducation effectuée par des pairs, nous formons les membres de la communauté et les informons sur des sujets tels que la protection des enfants et la violence sexiste lors de sessions qui ont lieu le vendredi. Par ailleurs, nous offrons des formations aux organisations de la société civile ainsi qu’aux acteurs locaux et aux volontaires afin d’assurer la durabilité du projet. 

 

Les relations au sein de la famille de Zayane se sont beaucoup détériorées en raison de leur déplacement forcé et ses enfants souffraient de négligence. Zayane a alors fait appel au soutien psychologique proposé par le partenaire local de Tdh.

Zayane, mère de famille déplacée en Syrie

Lire la suite...

Avec le soutien de: