COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.
29.06.2018 - Revue de presse

L'exil au Liban aggrave la condition des syriennes mariées avant 18 ans

ÉCLAIRAGE Plus de 20 % des adolescentes syriennes réfugiées au Liban sont mariées. Le mariage précoce était déjà pratiqué en Syrie avant la guerre, mais l’exil a aggravé la condition des jeunes filles. Plusieurs ONGs, font de la prévention et de l’accompagnement pour les aider à sortir de l’isolement.

Écouter le reportage de Laure Stephan sur La Première