COVID-19
La pandémie menace les familles vulnérables.
18.05.2020 - Revue de presse

Lutte contre la Covid-19 en Guinée : l'ONG Terre des hommes en ordre de bataille

L'ONG internationale humanitaire Terre des hommes (Tdh) va renforcer ses actions dans la lutte contre le COVID-19 en Guinée. Elle a présenté à cet effet sa contribution dans le cadre de la riposte contre l'épidémie de coronavirus en Guinée ce lundi 18 mai au siège de l'organisation à Nongo.

Le financement qui est alloué à l'ONG Terre des hommes avec lequel un contrat a été signé entre l'Ambassadeur de l'Union Européenne, M. Josep Coll et le représentant pays de Tdh, David Bridier va sans doute contribuer à enrayer la propagation de la maladie.

Les actions financées se structurent en trois axes : la prévention de la transmission de la maladie, le contrôle de l'infection (appui à la modernisation(équipement de structure de santé) et la coordination de la riposte au niveau régional et préfectoral.

"Ce programme a pour ambition d'accompagner le Gouvernement guinéen dans la coordination au niveau de la riposte. Pour cela, on va travailler avec les DPRS (Direction préfectorales de la Santé, ndrl.) et les DRS (Directions régionales de santé, ndrl.) sur l'ensemble des provinces et des préfectures concernées", a expliqué le représentant pays de Terre des hommes en Guinée.

"Ce programme a pour ambition d'accompagner le Gouvernement guinéen dans la coordination au niveau de la riposte. Pour cela, on va travailler avec les DPRS (Directions préfectorales de la santé, ndrl) et les DRS (Directions régionales de santé, ndrl) sur l'ensemble des provinces et des préfectures concernées", a expliqué le représentant pays de Terre des hommes en Guinée.

Ce projet d'une durée de 6 mois va toucher au total 1,8 millions de personnes habitants dans les ville de Conakry, Kindia, Mamou, Pita, Labé, Koundara, Beyla, Lola et N'Zérékoré.

"Le projet prévoit également de toucher 9 prisons, soit 1'500 détenus pour les accompagner dans la lutte contre la propagation du coronavirus en milieu carcéral", a ajouté M. David Bridier.

Pour gagner le parie, l'ONG Terre des hommes a mis en place des dispositifs dans le cadre de la sensibilisation. Ainsi, plus de 3'000 lieux vont être équipés en kits de lavage de mains, des dizaines de milliers de masques vont être distribués, et plus de 1'300 agents formés par Tdh dont 581 sur l'axe Conakry-Koundara, 751 sur la zone de N'Zérékoré pour 51 centre de santé et 121 postes de santé.

"Ce sont ces acteurs là qui vont nous permettre de faire la sensibilisation. Nous allons également utiliser la télévision, les radios rurales, communautaires et différents canaux de communication pour sensibiliser les communautés", a détaillé le représentant pays de Terre des hommes.

Avant de terminer son allucution, M. David Bridier a remercié l'Union Européenne pour cet accompagnement d'un montant conséquent et a salué la collaboration du Ministre de la santé dans la réalisation de ce projet.

Lire l'article.

 

Photo credit: ©Tdh/Sandro Mahler