08.10.2019 - Actualité

Combien d'enfants dans le monde sont détenus?

Le 8 octobre 2019, l'expert indépendant et Professeur Manfred Nowak a présenté l'Etude Mondiale sur les Enfants Privés de Liberté à l'Assemblée générale des Nations Unies, un rapport d'une portée sans précédent. Terre des hommes (Tdh) y a activement contribué en recueillant des témoignages d'enfants.

Entre 1,3 et 1,5 million d'enfants sont privés de liberté dans le monde! La détention engendre des conséquences négatives à long terme sur le développement des enfants et leur avenir. Aucune forme de détention n'est dans l'intérêt de l'enfant. Derrière les barreaux, ils sont enfermés dans des cellules sombres et isolées, où leurs droits sont souvent bafoués. Ils sont hautement exposés à la violence, au viol, aux agressions sexuelles, à la torture et à des peines ou traitements inhumains et dégradants. Ils sont parfois détenus avec des adultes – niant un autre de leur droit.

Veiller à ce que les enfants soient entendus

Les enfants privés de liberté tombent dans l'oubli et ne parviennent pas à faire entendre leur voix auprès du grand public. L'Etude Mondiale sur les Enfants Privés de Liberté met en lumière cette dure réalité souvent invisible. Tdh a vu dans l'Etude une occasion de s'assurer que leur droit d'être entendus soit respecté et que leur opinion soit prise en compte. À cette fin, Tdh et ses partenaires académiques se sont entretenus avec plus de 270 enfants de 20 pays pour leur demander leur avis et leur donner la parole. La plupart bénéficient de nos activités de longue date qui soutiennent directement les enfants privés de liberté.

Les enfants ont déclaré que leurs droits n'étaient pas respectés notamment eu égard aux conditions de détention, à l'accès à l'information, aux soins de santé et à l'accès à l'éducation et aux loisirs. Nombre d'entre eux ont rencontré des obstacles pour entrer en contact avec leur famille et des difficultés à obtenir une aide à la réinsertion. Ils ont avoué qu'ils n’avaient pas leur mot à dire dans les décisions les concernant. Les enfants privés de liberté vivent dans la peur, l'isolement, le traumatisme et le danger, et souffrent de discrimination, de stigmatisation et de marginalisation. Ils ont également fait part de leurs moments de résilience et d'espoir, et souligné l'importance qu’avaient pour eux les amitiés nouées avec d'autres enfants et avec des adultes en qui ils pouvaient avoir confiance. De nombreux enfants envisageaient avec optimisme l'avenir après la détention, les retrouvailles avec leur famille et leurs amis, et la perspective de vivre en toute indépendance et de s'investir dans la société. L'éducation et la formation professionnelle faisaient pour eux partie intégrante de la promesse d’une vie meilleure.

Kristen Hope, notre conseillère en recherche et plaidoyer explique: «Notre objectif est de toujours écouter les enfants. Ils connaissent mieux que quiconque leurs propres expériences. Leurs avis et leurs perspectives devraient être pris en considération dans les décisions concernant leur vie, ainsi que dans l'élaboration des politiques en général. Tdh travaille ainsi tant au niveau micro que macro pour faire respecter le droit des enfants d’être entendus, en particulier les plus vulnérables.»

Recommandations

Par conséquent, l'étude recommande notamment que:

- Les Etats réduisent sensiblement le nombre d'enfants détenus et proposent des alternatives à la détention.

- Les enfants aient accès à une justice adaptée à leurs besoins.

- Aucun enfant ne subisse de torture, de peines ou traitements inhumains et dégradants.

- Les enfants soient traités avec respect, aient contact avec leur famille et reçoivent une assistance juridique.

- Les enfants ne soient jamais détenus pour cause de migration.

«Beaucoup pensaient qu'il était impossible de faire participer des enfants à une recherche mondiale de cette envergure de manière significative et éthique, mais nous l'avons fait. Les résultats montrent l'importance d'écouter les enfants et nous rappellent qu'ils peuvent aussi être les acteurs de leur vie lorsqu'ils sont soutenus», ajoute Kristen Hope. Nous continuerons à nous battre pour un monde où les enfants sont libres et nous construirons ce monde aux côtés des enfants.

Lire le rapport de l'Assemblée générale

Regarder la vidéo

Tags associés
Protection de l'enfance Justice juvénile Afghanistan Afrique du Sud Albanie Algérie Allemagne Andorre Angola Anguilla Antigua-et-Barbuda Antilles neerlandaises Arabie Saoudite Argentine Arménie Aruba Australie Autriche Azerbaïdjan Bahamas Bahreïn Baléares Bangladesh Barbade Belgique Belize Bénin Bermudes Bhoutan Biélorussie Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Brunei Darussalam Bulgarie Burkina Faso Burundi Cambodge Cameroun Canada Canaries Cap-Vert Chili Chine Chypre Colombie Congo Corée du Nord Corée du Sud Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba Danemark Djibouti Dominique Egypte Emirats Arabes Unis Equateur Erythrée Espagne Estonie Etats-Unis Ethiopie Fidji Finlande France Gabon Gambie Géorgie Ghana Gibraltar Grande Bretagne Grèce Grenade Groënland Guam Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyana Guyane Haïti Hawaii Honduras Hong Kong Hongrie Ile Feroe Inde Indonésie Irak Iran Iraq Irlande Islande Israël Italie Jamaïque Japon Jersey Jordanie Jordanie Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kiribati Kosovo Koweït Laos Lesotho Lettonie Liban Libéria Libye Liechtenstein Lituanie Luxembourg Macao Macédoine Madagascar Madère Malaisie Malawi Maldives Mali Malte Maroc Marshall Maurice Mauritanie Mexique Micronésie Moldavie Monaco Mongolie Montserrat Mozambique Myanmar Namibie Nauru Népal Nicaragua Niger Nigeria Niue Norvège Nouvelle-Calédonie Nouvelle-Zélande Oman Ouganda Ouzbékistan Pakistan Palestine Panama Papouasie - Nouvelle Guinée Paraguay Pays-Bas Pérou Philippines Pologne Polynésie Française Polynésie Franįaise Porto Rico Portugal Qatar République Centrafricaine République Comorienne République Dominicaine République Tchèque Roumanie Russie Rwanda Sahara occidental Saint Hélène Saint Marin Salvador Samoa Américaines Samoa occidentales Sao Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Seychelles Sierra Leone Singapour Slovaquie Slovénie Somalie Sudan Soudan du Sud Sri Lanka Suède Suisse Suriname Swaziland Syrie Syrie Tadjikistan Taiwan Tanzanie Tchad Thaïlande Tibet Timor-oriental Togo Tonga Trinité-et-Tobago Tunisie Turkménistan Turquie Tuvalu Ukraine
Retour aux Actualités