Famine au Soudan du Sud
Familles et enfants n'ont plus accès à la nourriture et aux biens de première nécessité en quantité suffisante. Lire plus
14.10.2016 - Actualité

Le lavage des mains sauve des vies

En Haïti, le chaos règne encore après le passage dévastateur de l’ouragan Matthew. Après la destruction, c’est le choléra qui menace actuellement la population.  Mais un geste très simple contribue à lutter contre la propagation de cette maladie mortelle : se laver les mains régulièrement. Nos spécialistes travaillent avec les enfants et les familles pour que le lavage des mains devienne une habitude. En Haïti comme ailleurs, le lavage des mains peut sauver des vies. Zoom sur nos différentes activités à l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains samedi, le 15 octobre.

Après le tremblement de terre de 2010, nos équipes apprennent aux enfants comment bien se laver les mains.

Les enfants imitent les gestes et apprennent par la pratique.

Les enfants peuvent ensuite montrer à leur famille et leurs proches ce qu’ils ont appris sur le lavage des mains, ce qui permet de diffuser le message.

En Inde, nous organisons cette semaine des activités d’information et de sensibilisation dans 12 villages et 4 écoles de l’Assam et du West Bengal. Jeux, théâtre et concours de dessins permettent aux enfants d’apprendre en s’amusant.

Au Népal, nous travaillons en collaboration avec des groupes de mamans et des femmes bénévoles pour organiser une campagne d’information sur le lavage des mains. Des démonstrations et de la pratique seront proposés à quelque 500 enfants.

Au Bangladesh, les équipes de Terre des hommes distribuent du savon pour les mains et des kits contenant des articles d’hygiène. Nous organisons aussi des démonstrations, des cours et un quizz pour les enfants sur le lavage des mains.

« Les enfants sont en phase d’apprentissage. Dès leur jeune âge, ils commencent à comprendre les normes sociales et à développer des habitudes qu’ils garderont à vie. Le travail de Tdh est spécifiquement centré sur les enfants pour qu’ils développent l’habitude de se laver les mains au savon lorsque c’est nécessaire », ajoute le directeur d’une école avec laquelle nous travaillons.

Crédit photos: © Tdh